LaSalle
18:37 6 mai 2020 | mise à jour le: 6 mai 2020 à 18:37 temps de lecture: 3 minutes

Nettoyer son quartier à LaSalle

Nettoyer son quartier à LaSalle
Photo: Gracieuseté – Majid M.L’initiative «Propre@LaSalle» ratisse très large.

Des citoyens touchés par la protection de l’environnement et la propreté des rues ont récemment lancé «Propre@LaSalle» sur les médias sociaux. L’initiative vise à encourager les LaSallois à poursuivre le nettoyage de leur arrondissement même si les grandes corvées sont annulées.

Celui qui gère le groupe Facebook, Duane Boisclair, explique que cette idée était déjà présente dans d’autres arrondissements et villes de la région métropolitaine, dont Verdun.

Gardien de l’île Rock, un petit archipel au milieu du fleuve Saint-Laurent, il a participé à de nombreuses corvées annuelles sur les berges. Toutefois, en raison des mesures de distanciation sociale, il est impossible d’en réaliser pour l’instant.

«C’est une façon de passer à l’action, non seulement pour avoir un environnement sain et propre dans nos milieux de vie, mais aussi dans une pensée plus globale que tous les objets peuvent se retrouver dans le réseau hydrique mondial», dit M. Boisclair.

Lui et deux autres amis ont eu l’idée lancer ce mouvement à Verdun et LaSalle pour que les gens puissent continuer de nettoyer les berges et leur quartier, tout en respectant les nouvelles normes sanitaires.

Ils comptent développer une carte interactive pour montrer les endroits nettoyés et ceux qu’il reste à faire à LaSalle.

Adaptation

Mis à part le fait que cette activité doit se pratiquer seule ou à distance d’au moins deux mètres, l’accent est mis sur le port obligatoire de gants de protection et l’utilisation de pinces pour ramasser les déchets. Tous les participants doivent bien désinfecter leurs mains, tient à rappeler M. Boisclair.

Il se réjouit d’ailleurs que les gens ne se limitent pas qu’à nettoyer le bord de l’eau ou les parcs, mais également leur terrain et leur bout de trottoir. Beaucoup de détritus sont là depuis le début de l’hiver, précise le citoyen.

Par ailleurs, Duane Boisclair souhaite que l’initiative «Propre@LaSalle» perdure, même après la pandémie et que d’autres territoires se joignent au mouvement.

Témoignage

La Verdunoise Camille Girard, qui ramasse des déchets à LaSalle, trouve important de s’impliquer dans ce mouvement.

«Étant donné que la plupart des activités sont fermées, après mon travail de la maison, j’ai commencé à nettoyer des rues avec ma pince à déchets, surtout les ruelles qui sont un endroit négligé», dit-elle.

Celle qui milite beaucoup pour la cause des cyclistes affirme que les gens sont reconnaissants de ce genre d’action.

Ce qu’elle retrouve le plus par terre: des contenants de plastique et de carton, des canettes et énormément de cigarettes. «C’est vraiment le déchet le plus présent et le plus difficile à ramasser», ajoute-t-elle.

Mme Girard affirme que l’on remarque instantanément une rue nettoyée et voit de plus en plus de gens y participer.

Selon elle, la participation à «Propre@LaSalle» est encore plus valorisante qu’une corvée annuelle.

«On veut encourager les gens à sortir, à nettoyer et à capturer ça en image, des avants/après et de publier ça sur Facebook» — Duane Boisclair

Articles similaires