LaSalle
05:00 1 juin 2021 | mise à jour le: 1 juin 2021 à 07:04 Temps de lecture: 4 minutes

Nancy Blanchet succède à Manon Barbe à la tête de son parti

Nancy Blanchet succède à Manon Barbe à la tête de son parti
Photo: ArchivesNancy Blanchet est actuellement conseillère d’arrondissement du district Sault–Saint-Louis.

La conseillère d’arrondissement, Nancy Blanchet, a été élue cheffe d’Équipe Barbe, qui est renommée Équipe LaSalle, pour faire suite au départ annoncé de la mairesse actuelle à la fin de son mandat. Elle tentera de se faire élire à la mairie de LaSalle.

Mme Blanchet a été élue par acclamation à la tête de son parti. Aucun des autres élus ou membres de la formation politique n’a manifesté son intérêt.

«L’implication politique, coule dans mon sang. Je viens d’une famille de politiciens municipaux», exprime d’emblée la native de 48 ans de l’arrondissement Beauport, à Québec.

Arrivée à LaSalle en 2002, elle a très vite senti le besoin de s’impliquer dans la communauté. Pour elle, l’engagement politique était la suite logique.

«Dès mon arrivée en 2013 au sein de l’Équipe Barbe, on m’a confié plusieurs mandats et j’ai eu l’occasion de mettre en place de nouvelles instances. Plus j’avançais dans ma carrière politique, plus je me sentais solide», affirme l’élue.

Même si la décision de se présenter comme cheffe de parti s’est prise récemment, la réflexion était déjà amorcée depuis longtemps, sachant que l’âge de la retraite arrivait pour Manon Barbe.

«Marcher dans ses traces est un honneur. Manon, c’est quelqu’un que j’admire», souligne Mme Blanchet.

Avant de se présenter en politique, alors qu’elle dirigeait la Table de concertation de LaSalle, elle participé au programme «Leadership rassembleur», propulsé par Centraide du Grand Montréal et Dynamo, une organisation qui se spécialise dans le rôle-conseil en travail collaboratif.

«J’ai adopté LaSalle et LaSalle m’a adopté. Mes racines se sont installées très rapidement dès mon arrivée.» – Nancy Blanchet

Les participants devaient suivre une personnalité durant 24 heures. Le choix de Nancy Blanchet s’était arrêté sur Manon Barbe.

«Ça a été un coup de foudre professionnel», conclut-elle.

C’est d’ailleurs à la suite de cette rencontre que Mme Barbe l’a recrutée dans son équipe.

Titulaire d’un baccalauréat spécialisé en histoire de l’Université Laval en 1996, elle a rapidement intégré le milieu communautaire comme gestionnaire.

Elle a été, entre autres, coordonnatrice de l’administration et du financement pour le Regroupement Naissance-Renaissance.

Elle s’est aussi impliquée bénévolement dans plusieurs comités et organismes à but non lucratif, dont pour les écoles de ses enfants.

Elle affirme avoir rapidement appris son rôle de conseillère d’arrondissement.

«J’avais travaillé avec l’administration en place, mais en portant un autre chapeau. Ça amène une dynamique particulière où j’étais déjà un peu une collègue», se remémore-t-elle.

Elle souligne que la mise en place du Conseil jeunesse de LaSalle est l’une de ses plus grandes réalisations comme élue.

Elle ajoute être aussi très fière d’avoir fait partie de la création du comité de développement durable de l’arrondissement afin de réaliser le «Pacte vert» de LaSalle.

Transition

La mairesse actuelle, Manon Barbe, affirme qu’elle voyait déjà Nancy Blanchet accomplir ce rôle lorsqu’elle l’a recrutée en 2013.

«Au fil de ses deux mandats, sa compétence, son travail m’ont confirmé que ce serait une candidate idéale pour prendre la relève», constate-t-elle.

Mme Barbe dit que Mme Blanchet pourra compter sur son soutien autant durant la campagne électorale qu’après, si elle est élue mairesse.

Face à cette possibilité, elle lui conseille de demeurer à l’écoute des résidents.

«C’est une femme qui est dévouée, dédiée. Elle a cette qualité d’être à l’écoute, d’être rassembleuse», conclut-elle.

Les élections municipales doivent se tenir le 7 novembre prochain partout au Québec.

2013

Date de la première victoire remportée par Nancy Blanchet dans le district de Sault–Saint-Louis.

Articles similaires