LaSalle

Plaidoyer pour du changement

Le chef de Mouvement Montréal, Balarama Holness, accompagnait son candidat pour la mairie de LaSalle, Theodros Wolde. Photo: Denis Germain

L’activiste Theodros Wolde se présente comme candidat à la mairie d’arrondissement de LaSalle pour le parti Mouvement Montréal.  

D’origine éthiopienne et érythréenne, le LaSallois de 46 ans est arrivé en 1999 à Montréal en tant que réfugié avant de s’établir en 2013 sur la rue Jean-Brillon.

En raison des problèmes d’insalubrité dans son logement, il s’est impliqué au sein de l’organisme ACORN, dont il était jusqu’à tout récemment président de la section LaSalle.

«Il y a beaucoup de problèmes de saleté dans les logements de Montréal. C’est ce qui m’a amené à sortir et agir comme activiste», explique-t-il.

Et c’est justement cette implication qui le mène à la politique puisqu’il veut des actions pour régler la situation.

Le fonctionnaire fédéral a un baccalauréat en commerce de l’Université Concordia et un diplôme d’études collégiales du Collège Dawson.

Père d’un garçon, M. Wolde est aussi sur le conseil d’administration du centre de la petite enfance Familigarde de LaSalle.

Theodros, c’est quelqu’un qui représente ce qu’on veut au sein de Mouvement Montréal. Un citoyen engagé et avec des convictions sur les enjeux et les besoins réels des gens de LaSalle.

Balarama Holness, chef de Mouvement Montréal

Il croit que le potentiel de l’arrondissement n’a pas été assez exploité, notamment en ce qui a trait à l’accès à l’eau.

Theodros Wolde en a particulièrement contre la réserve budgétaire de LaSalle. Selon lui, cet argent serait mieux investi dans les festivals, par exemple.

Il croit aussi que l’arrondissement ne devrait pas avoir autant recours au privé pour offrir des services.

D’après lui, il est temps d’un changement de garde à LaSalle. «J’ai choisi Mouvement Montréal en raison de l’aspect cocréation. Par exemple, dans notre plateforme de logement, on a intégré le certificat de conformité, une idée que j’avais proposée avec ACORN», explique Theodros Wolde.

Mouvement Montréal n’est ni à gauche, ni à droite, ni au centre, mais à l’écoute des citoyens, ajoute-t-il

«Tu ne peux pas être blanc ou noir, choisir entre la voiture ou le vélo, par exemple. Il faut être dynamique et ouvert à toutes propositions», image-t-il.

Idées

Le candidat implore également la population d’aller voter, considérant les taux faméliques de participation aux élections municipales.

«Il faut voter. Même si vous ne votez pas pour moi, ce n’est pas grave. Sinon, vous allez avoir la même chose que d’habitude», conclut-il.

S’il est élu comme maire, il compte implanter une gestion participative de l’arrondissement. Il veut également développer un centre pour les petites et moyennes entreprises.

Theodros Wolde veut aussi augmenter l’offre de festivals et améliorer l’accès à la vie démocratique en facilitant l’accès aux informations.

Articles récents du même sujet