LaSalle
15:53 19 décembre 2011 | mise à jour le: 19 décembre 2011 à 15:53 temps de lecture: 3 minutes

Carpet Art Déco investit 15 M dans sa nouvelle usine de LaSalle

Le manufacturier de tapis Carpet Art Déco déménage ses opérations de la rue Saint-Patrick à Montréal vers sa toute nouvelle usine située à l’angle des rues Clément et Lafleur à LaSalle. Un investissement de 15 M $ (8 M $ pour la construction et 7 M $ en équipement de production). L’usine devrait être entièrement opérationnelle en mars 2012, avec un peu plus de 80 employés.

Carpet Art Déco produit plusieurs sortes de tapis et carpettes offertes dans plusieurs couleurs, dessins et tailles.

Le nouveau bâtiment regroupe les cinq machines existantes et prévoit l’ajout d’une sixième. La capacité totale du site est de 10 machines. Chacune produira 500 mètres carrés de carpettes à l’heure ou l’équivalent de 140 tapis de 6 X 9. La production est optimisée en permettant l’enchevêtrement de carpettes de différentes couleurs et grandeurs simultanément.

L’entreprise a choisi LaSalle

Les dirigeants de Carpet Art Déco ont choisi de quitter les installations de la rue Saint-Patrick, dont la capacité de production était devenue insuffisante, pour s’établir à LaSalle, avec l’aide de Développement économique LaSalle. De 2004 à 2010, le chiffre d’affaires de l’entreprise a doublé plus d’une fois.

La recherche d’un nouveau site a mené à l’identification du terrain situé à l’angle des rues Clément et Lafleur. Ce terrain désaffecté de 200 000 pieds carrés était inutilisé depuis 25 ans, les problématiques environnementales ayant repoussé les promoteurs intéressés au fil des ans.

Avec son expérience en redéveloppement de sites industriels contaminés acquise au milieu des années 90, Carpet Art Déco participe donc à la première phase de la revitalisation du secteur de la rue Lafleur souhaitée par l’arrondissement de LaSalle.

Le président de la compagnie, Fadi A. Melki, se dit très satisfait du nouvel emplacement «qui est quatre fois plus grand et qui nous permet d’ajouter de nouvelles machines et de nouvelles lignes de production.» Il dit apprécier aussi le soutien constant de Développement économique LaSalle.

Une belle histoire familiale

Fadi A. Melki poursuit la tradition familiale. Entre 1945 et 1950, à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, le grand-père de Fadi fonde une compagnie à Beyrouth, au Liban. Un lieu de fabrication artisanale de tapisserie murale ornementale et de carpettes d’usage domestique. Entre 1960 et 1965, c’est au tour du père de Fadi de prendre la relève et d’ajouter à l’usine un volet de fabrication mécanique-électrique.

En 1975, la guerre au Liban amène la famille Melki à déménager en Europe et à travailler à l’implantation d’une usine de fabrication en Belgique.

En 1993, Fadi Melki élabore un projet d’implantation d’une usine en Amérique du Nord dans le cadre de ses études en finances aux États-Unis. Et il choisit finalement le Québec pour sa francophonie, son multiculturalisme et sa qualité de vie. Il y achète donc un terrain dans le sud-ouest de Montréal.

En 1995, une usine de 30 000 pieds carrés voit le jour sur la rue Saint-Patrick, à la suite d’un investissement de 5M$. L’usine amorce sa production en 1996, avec une machine et une douzaine d’employés. Au fil des ans, de nouvelles machines s’ajoutent et le nombre d’employés progresse.

En 2002, le marché domestique Québec-Canada représente 60% des ventes de l’entreprise et 40% sont effectuées aux États-Unis.

Articles similaires