Soutenez

Thérapie cellulaire : l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont désigné institut universitaire

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, et Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux. Crédits : Naomie Gelper Photo: Naomie Gelper/Métro

L‘Hôpital Maisonneuve-Rosemont a été désigné Institut universitaire en hémato-oncologie et en thérapie cellulaire. En plus de consolider sa réputation enviable dans ces domaines, cette désignation devrait permettre à l’établissement de créer de partenariats au pays comme à l’international, qui seront bénéfiques aux patients à l’échelle de la province.

Cette désignation, c’est une reconnaissance de l’expertise de pointe à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Au-delà de cette valeur symbolique, elle devrait permettra à l’établissement d’optimiser le développement et la consolidation de la thérapie cellulaire, dont la thérapie immunocellulaire.

« Cette annonce confirme le rôle de chef de file de l’établissement dans les secteurs de pointe que sont l’hémato-oncologie et la thérapie cellulaire », a indiqué Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux.

La thérapie cellulaire vise à révolutionner le traitement contre le cancer, mais aussi plusieurs autres maladies cardiaques, neurologiques, oculaires, autoimmunes et musculosquelettiques notamment grâce à la médecine de régénération de cellules.

La nouvelle désignation contribuera à soutenir le développement d’une expertise reconnue pour les soins spécialisés aux patients, l’enseignement supérieur, la recherche clinique, la recherche fondamentale et l’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé.

« La capacité à établir des partenariats solides et de grandes collaborations dans toutes les sphères d’activités est la source du succès des pôles d’expertise de l’organisation », a souligné le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon.

« Cela aura un impact déterminant sur la qualité et sur la quantité de vies, donc de survie, des patients du Québec, mais aussi du Canada et du monde », a ajouté le directeur de l’unité de recherche en thérapie cellulaire au CIUSSS Denis-Claude Roy.

La ministre McCann avait annoncé au début du mois d’octobre que l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont était l’un des deux centres autorisés à offrir la thérapie CAR T-cell au Québec. Cette thérapie cellulaire permet de s’attaquer à certaines formes de cancer chez des patients qui n’ont pas répondu aux traitements standards.

5M de $ pour l’unité de thérapie génique

L’hôpital Maisonneuve-Rosemont développe actuellement le projet de création de la première unité de thérapie génique aux normes GMP au Canada. La thérapie génique est une stratégie thérapeutique qui consiste à faire pénétrer des gènes dans les cellules ou les tissus d’un individu pour traiter une maladie.

Pour l’acquisition de technologies de pointe en thérapie génique, Pierre Fitzgibbon a également annoncé une aide financière qui pourrait atteindre 4M $. À cette enveloppe s’ajoute 1M $ de la fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Mme Chartrand et M. Bouchard. L’acquisition d’équipements va permettre le traitement des patients à haut volume, donc non seulement au Québec, mais aussi au Canada et à l’extérieur du pays.

Le CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal se voit également confié, par le Programme québécois de cancérologie, la responsabilité du réseau québécois de thérapie immunocellulaire qui sera prochainement créé.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.