Mercier & Anjou
17:21 2 octobre 2020 | mise à jour le: 5 octobre 2020 à 12:46 temps de lecture: 4 minutes

Terminal Termont: début des travaux de l’entrée temporaire des camions

Terminal Termont: début des travaux de l’entrée temporaire des camions
Photo: Archives TC Media

Les travaux d’aménagement d’une entrée temporaire pour camions près de l’intersection Notre-Dame et Sicard ont débutés.

Ils devraient continuer jusqu’au mois de décembre, puis se poursuivre d’avril à juin 2021.

Une entrée temporaire pour les camions doit être aménagée compte tenu de la fermeture partielle de la route du port pendant la réalisation du projet du viaduc, dont les travaux devraient débuter en mai 2021.

En plus de l’aménagement de l’intersection Notre-Dame et Sicard, les travaux comprennent la construction des services souterrains et de la chaussée, ainsi que la mise en place des réseaux d’électricité, d’éclairage, de télécommunication et d’un équipement de contrôle.

La très grande majorité des travaux se réaliseront de jour et durant la semaine sur les terrains du Port, assure l’Administration portuaire de Montréal (APM).

Toutefois des travaux mineurs d’aménagement de nouvelles voies de virages à l’intersection de la rue Sicard et de la rue Notre-Dame, qui seront réalisés en partenariat avec la Ville de Montréal au printemps 2021, pourraient s’effectuer de soir et de fin de semaine pour éviter d’entraver la circulation de jour.

Près de 350 camions dès juin 2021

À compter de juin 2021, ce sont près de 350 camions par jour qui utiliseront cette nouvelle entrée temporaire, et ce, de 7h à 23h.

L’APM estime que l’ajout de camions à l’accès de la rue Sicard aura très peu d’impact sur la circulation de la rue Notre-Dame étant donné le nouvel aménagement de l’intersection qui permettra d’assurer la fluidité.

«Notez que le talus existant à cet endroit servira d’écran visuel et sonore et soyez assurés que l’APM veillera à l’application des mesures d’atténuation par l’entrepreneur afin d’atténuer les impacts négligeables causés par ces travaux», ajoute-t-on.

Avis du CEM-E

Pour le Collectif en environnement de Mercier-Est (CEM-E), la construction de cette entrée temporaire est une mauvaise nouvelle.

«Cela signifie une dégradation de la qualité de vie du milieu, principalement entre les rues Viau et Sicard», écrivait le collectif par voie de communiqué en juillet dernier.

Le CEM-E prévoit notamment une augmentation des camions semi-remorques en attente, du bruit, de la pollution de l’air par les gaz d’échappement.

«Une partie significative des marchandises manipulées au Port de Montréal est destinée aux États-Unis. Les nuisances, toutefois, sont locales, et elles augmentent. Dans ce contexte, il faut dire non aux projets qui entraîneront une augmentation des capacités portuaires dans l’île de Montréal et trouver des solutions alternatives incluant le site Contrecœur.» -Raymond Moquin, président du CEM-E

Projet de viaduc

Présenté aux citoyens le cinq décembre dernier, le projet du viaduc a pour but de relier directement les installations du Port de Montréal au futur lien routier de l’avenue Souligny et d’améliorer la fluidité de la circulation dans le secteur.

Dès que le viaduc sera ouvert, l’entrée actuelle de la rue Viau sera fermée au camionnage. L’entrée temporaire de la rue Sicard sera aussi complètement fermée.

Les études environnementales détaillées devraient être complétées cet automne, affirme la directrice des communications de l’APM, Mélanie Nadeau.

«Nous avons aussi raffiné la conception en tenant compte des commentaires reçu lors de la rencontre citoyenne ainsi que de ceux reçus lors des audiences de l’OCPM plus tôt l’année dernière», ajoute-t-elle.

Une seconde rencontre citoyenne visant à présenter les résultats est prévue lorsque tous les éléments de l’étude environnementale seront complétés.

Articles similaires