Soutenez

MHM: l’administration refuse le dépôt de deux motions de l’opposition

Le maire de MHM a usé de son droit de veto pour refuser l’amendement proposé par les élus de l’opposition. Photo: Capture d'écran

Les élus de l’opposition dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve souhaitaient proposer deux motions lors du conseil d’arrondissement du 7 mars, mais l’amendement à l’ordre du jour qui aurait permis le dépôt de celles-ci a été rejeté par les élus de Projet Montréal.

La première motion portait sur l’amélioration du déneigement dans MHM et l’autre sur la création d’un conseil jeunesse dans l’arrondissement.

L’une des raisons évoquées pour ce rejet par le maire de MHM, Pierre Lessard-Blais, est le dépôt tardif de ces motions le jour même du conseil d’arrondissement.

Réagissant à ce sujet, le conseiller de Tétreaultville, Julien Hénault-Ratelle, a rétorqué que les motions avaient été déposées le matin du conseil d’arrondissement, selon l’échéancier indiqué par le maire lors de la précédente séance.

«Mais là, je comprends que vous souhaitez maintenant les recevoir un peu plus à l’avance», a constaté le conseiller.

Affirmant elle aussi que l’échéancier indiqué avait été respecté, sa collègue de Louis-Riel, Alba Zúñiga Ramos, a déploré «qu’aujourd’hui, on veuille nous enlever l’opportunité de nous exprimer sur deux sujets qui sont très importants pour l’arrondissement, dont la question du déneigement et la participation des jeunes à la démocratie municipale».

«Les différences entre les propositions de motions actuelles et les propositions du mois dernier, c’est qu’elles impliquent beaucoup de travail de nos équipes administratives. Ce n’était pas simplement un positionnement politique de la part des élus, a expliqué le maire de MHM, ajoutant qu’ils ne sont pas outillés pour envoyer de nouveaux mandats à leurs équipes à l’intérieur de quelques heures seulement.

Le maire a également reproché que «les journalistes» aient appris l’existence de ces motions avant lui-même et les autres élus de l’arrondissement.

C’est quand même un peu triste qu’on les reçoive trois jours après les journalistes.

Pierre Lessard-Blais, maire de MHM

Un vote nominal sur la demande d’amendement a été effectué. Deux conseillers ayant voté pour et deux contre, le maire a utilisé son droit de veto pour trancher la question. Ce refus n’a pas empêché les conseillers de ville Julien Hénault-Ratelle et Alba Zúñiga Ramos de détailler les demandes contenues dans leurs motions dans leur déclaration d’élus.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.