Montréal-Nord

« L’est de Montréal sera de plus en plus à risque d’être inondé », prévient un expert

« L’est de Montréal sera de plus en plus à risque d’être inondé », prévient un expert
Photo: Olivier Faucher - Guide de Montréal-Nord

Les arrondissements de Montréal-Nord et Rivière-Des-Prairies-Pointe-Aux-Trembles qui sont visés par le plan d’intervention d’urgence pour la prévention des inondations printanières de la ville de Montréal, seront de plus en plus à risque d’être inondés dans les prochaines années.

« L’est de Montréal sera de plus en plus à risque d’être inondé », estime le directeur du Réseau Intersectoriel Inondations du Québec Philippe Gachon. « Montréal et l’ensemble du Québec ne sont absolument pas préparés à ce qui s’en vient », ajoute-t-il.

« Si nous on est inondé, le 3/4 de la ville va être inondée! », pense un résident nord-montréalais dont la cour donne directement sur la Rivière-des-Prairies. C’est sûr que c’est inquiétant par contre, car l’eau a monté d’un pied depuis lundi », constate-t-il. »

Ces inondations printanières sont notamment causées par la fonte de la neige dans le bassin versant du fleuve Saint-Laurent, selon Philippe Gachon. Celles-ci sont accentuées par les changements climatiques.

L’arrondissement se prépare
Dans un communiqué, l’arrondissement de Montréal-Nord a affirmé qu’il « surveille étroitement la progression du niveau des eaux de la rivière des Prairies et assure une présence terrain dans les zones considérées à risque ».

« Nous avons livré des sacs de sable aux résidents qui en ont fait la demande », a écrit la mairesse de Montréal-Nord Christine Black dans une publication Facebook.

En matière de prévention des inondations, le Québec a une stratégie de dernière minute, observe Philippe Gachon. « Pourquoi attend-on toujours alors que des villes comme Winnipeg se préparent depuis 1 mois? ».

Un plan d’intervention d’urgence a été lancé le 18 avril par la ville de Montréal. Celui-ci vise Ahuntsic – Cartierville, Pierrefonds – Roxboro, L’Île-Bizard – Sainte- Geneviève, Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, Sainte-Anne-de-Bellevue, Village de Senneville, Pointe-Claire et Montréal-Nord.

« Les équipes des arrondissements et des villes liées concernés ont débuté le montage des digues et l’installation de ballons dans les égouts des secteurs les plus sensibles de l’île », a indiqué le directeur du Service de sécurité civile de Montréal, Bruno Lachance.