Montréal-Nord

Une militante originaire de Montréal-Nord visée par des dizaines de commentaires racistes

Une militante originaire de Montréal-Nord visée par des dizaines de commentaires racistes
Photo: Capture d'écran - FacebookAnastasia Marcelin a été visée par des dizaines de commentaires racistes sous sa vidéo en direct

L’ex-candidate au poste de conseillère d’arrondissement de Montréal-Nord et militante Anastasia Marcelin a été visée par des dizaines de commentaires racistes alors qu’elle dénonçait les nouvelles politiques du gouvernement du Québec en matière d’immigration, dans une vidéo en direct.

Dans la foulée de la controverse sur la réforme en immigration du gouvernement Legault, Mme Marcelin a décidé mardi de diffuser une vidéo en direct sur sa page Facebook, tel qu’elle a l’habitude de faire pour s’exprimer sur différents sujets.

« J’expliquais à la CAQ que les immigrants ont aussi construit le Québec et que je ne serais pas ici si cette loi existait quand ma mère a voulu immigrer ici, fait-elle valoir. Moi, je suis au Québec, je travaille, je participe et j’ai ma place. »

Sa vidéo s’est rapidement propagée sur les réseaux sociaux. Elle a aussi suscité des dizaines d’insultes et propos racistes, et même une menace de mort.

Ce n’est que le lendemain que Mme Marcelin a pris connaissance de ces commentaires, alors que des personnes choquées par ceux-ci lui ont offert leur soutien.

« Je ne me sens pas bien, exprime Anastasia Marcelin, en entrevue avec le Guide. Ça vient me chercher psychologiquement et émotionnellement. »

Elle pense que ces réactions montrent un recul des mentalités dans la province. « On m’a expliqué qu’il y avait ça à l’époque, s’étonne-t-elle. Je n’aurais jamais pensé que je pouvais subir ça au Québec aujourd’hui. Ça m’a montré que le CAQ nous fait reculer. »

Plusieurs internautes se sont levés contre ces propos racistes. L’enseignant et militant Xavier Camus, connu pour ses sorties contre la discrimination, a dénoncé la situation sur sa page Facebook.