Montréal-Nord
13:19 7 octobre 2020 | mise à jour le: 7 octobre 2020 à 13:19 temps de lecture: 3 minutes

Budget 2021: Montréal-Nord resserre ses dépenses

Budget 2021: Montréal-Nord resserre ses dépenses
Photo: Archives Métro MédiaLa mairie d'arrondissement de Montréal-Nord

Alors que l’économie est fortement ébranlée par la crise de la COVID-19, l’arrondissement de Montréal-Nord va devoir piger dans son bas de laine et couper dans ses services administratifs afin de maintenir un budget équilibré en 2021.

C’est un budget de 41 901 700$ qu’a prévu l’administration locale pour 2021. Cela représente une hausse de 1 018 200$ par rapport à 2020.

Celle-ci s’explique par les augmentations prévues dans les conventions collectives, mais aussi par la nécessité d’affecter une somme de 310 000$ à l’entretien et à l’animation du nouveau pavillon Henri-Bourassa, dont l’ouverture est prévue dans les prochains mois. À cela s’ajoutent 308 000$ de dépenses pour appliquer les mesures sanitaires, comme la désinfection de locaux.

Se «serrer la ceinture»

Ces nouvelles dépenses, cumulées aux pertes de 2 M$ de revenus en 2020 en raison de la pandémie, obligent l’arrondissement à se «serrer la ceinture».

L’administration puisera davantage dans ses surplus pour équilibrer son budget. Il en tirera 1,43 M$ alors qu’il n’avait eu recours qu’à 1,15 M$ lors des deux années précédentes. Cela réduira la marge de manœuvre que possède normalement l’arrondissement pour développer certains projets.

Également, l’arrondissement a demandé à chacun de ses directeurs de couper dans ses services administratifs pour faire des économies.

«C’est sûr que l’absence de personnes va faire en sorte que certains dossiers vont être moins accélérés que d’habitude, convient la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black. On se voit un peu freiné dans notre élan par ce qui se passe.»

Celle-ci tient toutefois à rassurer les citoyens quant aux services qui leur sont offerts.

«Les services sont maintenus pour les citoyens. Par contre, on s’est vraiment concentrés sur les services de base, entre autres de s’assurer que la neige soit ramassée, que les rues soient propres.»

Le taux de taxation locale de 2,3% demeure toutefois le même qu’en 2020.

Optimisme et incertitude

L’arrondissement admet présenter un budget «optimiste» pour 2021, alors que la deuxième vague de COVID-19 est en train de frapper de plein fouet le Québec.

L’arrondissement n’anticipe pas de perdre en 2021 des revenus liés à l’éventuelle fermeture de locaux publics qu’il loue souvent à diverses organisations.

«Il est fort à parier qu’il y aura des baisses de revenus [en 2021], mentionne toutefois la mairesse Black. En ce moment, les installations comme les arénas, on ne peut pas les louer. Ça amène un impact important.»

Les organismes épargnés

Le montant prévu pour les subventions aux organismes, soit 2 M$, demeure le même qu’en 2020. «Les organismes de Montréal-Nord sont sous-financés et l’arrondissement doit palier à ça, explique la mairesse, Christine Black. Ils ont hyper sollicités avec la pandémie et ils ont été des acteurs de premier plan avec nous pour soutenir les citoyens.»

Articles similaires