Montréal
15:22 29 octobre 2020 | mise à jour le: 29 octobre 2020 à 15:30 temps de lecture: 2 minutes

Coup de feu près d’écoles: le SPVM en mode alerte à Montréal-Nord

Coup de feu près d’écoles: le SPVM en mode alerte à Montréal-Nord
Photo: Archives | Métro

Le SPVM va intensifier la présence policière autour de certaines écoles et garderies de Montréal-Nord. Le chef du poste de quartier (PDQ) 39 durcit le ton face aux groupes criminalisés, près d’une semaine après qu’un coup de feu ait été tiré à quelques pas de trois écoles primaires et d’une école secondaire.

«On est monté d’une coche en termes d’inconsidération des autres êtres humains», affirme Patrick Lavallée, chef du PDQ 39.

Il ne mâche pas ses mots envers les responsables d’un crime impliquant une arme à feu, survenu vendredi dernier. Un coup de feu avait été tiré sur un immeuble situé à quelques pas de trois écoles primaires, au coin de la rue de Charleroi et de l’avenue Drapeau. Des témoins avaient vu deux hommes fuir la scène.

«C’est une démonstration d’insouciance téméraire qui ne fait référence à aucune valeur morale. Aux yeux de la population et des policiers, c’est totalement impardonnable.» -Patrick Lavallée, chef du PDQ 39

M. Lavallée souligne qu’il est «toujours inquiétant» de voir ces crimes survenir, mais qu’il est assez rare qu’ils surviennent aussi près d’établissements scolaires.

Le PDQ a confirmé jeudi n’avoir encore fait aucune arrestation en lien avec cet événement.

Intervention

En réaction à cet événement, des agents sociocommunautaires, des patrouilleurs à pied, des unités d’enquête ainsi qu’un agent d’Info-crime seront déployés autour de ces établissements à compter d’aujourd’hui. Il s’agit d’un effort pour augmenter la présence policière près d’écoles et de garderies et «rétablir le sentiment de sécurité» dans la population.

Un «comptoir mobile» du SPVM visitera les écoles Pierre de Coubertin, St-Vincent-Marie, La Fraternité et Jean-Nicolet. Le SPVM discutera également avec les directions des écoles.

Les citoyens sont invités à venir rencontrer les policiers, notamment pour signaler des informations pouvant faire avancer des enquêtes.

Cette opération se déroulera du lundi au vendredi, de 11h à 13h. Elle prendra fin le 6 novembre prochain.

Articles similaires