Montréal-Nord

Une murale pour mieux vivre ensemble à Montréal-Nord

Jeannette Uwantege, Sergio Gutiérrez et Marie Evens Berger.
Jeannette Uwantege, Sergio Gutiérrez et Marie Evens Berger. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

La matière première de l’oeuvre provient de messages transmis par de jeunes Nord-Montréalais, mais d’autres personnes du quartier ont contribué tout au long du processus. Il en résulte une murale en trois faces, peinte sur un conteneur installé au parc Saint-Laurent, dans l’arrondissement de Montréal-Nord. 

Chaque côté de la murale est sujet à interprétation, . «Il n’y a pas une seule signification, ça peut représenter la communication, mais les gens peuvent le voir avec leur propre regard», souligne l’artiste nord-montréalais Sergio Gutiérrez à propos d’une des faces de l’œuvre.

Selon les artistes, chaque côté de la murale est sujet à interprétation. «Il n’y a pas une seule signification, ça peut représenter la communication, mais les gens peuvent le voir avec leur propre regard», souligne l’artiste nord-montréalais Sergio Gutiérrez à propos d’une des faces de l’œuvre.

Il a travaillé avec deux autres membres du collectif Artistes en arts visuels du Nord de Montréal, Martine Allard et Adela Gomez, mais aussi avec des passants, dont certains ont participé avec des idées, des dessins, et même avec quelques coups de pinceau.

Je suis une sorte de traducteur. Mon travail permet de transmettre la pensée des citoyens. C’est ça qui est intéressant: l’œuvre devient inclusive, elle donne un sentiment d’appartenance à ceux qui vivent ici.

Sergio Gutiérrez, artiste

Un sentiment d’exclusion

Comme point de départ, le muraliste d’origine chilienne a choisi trois messages parmi ceux envoyés par des jeunes de 12 à 35 ans.

«Pour avoir travaillé souvent avec les jeunes, le sentiment d’exclusion revient souvent», souligne l’artiste nord-montréalais Sergio Gutiérrez.

La responsable du projet à la table de concertation jeunesse de Montréal-Nord, Marie Evens Berger, explique qu’un travail de mobilisation auprès des jeunes a été fait avec l’école Henri-Bourassa, les organismes du quartier et Manuel Ardila, du Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal.

«On leur a demandé comment ils se sentent par rapport au vivre ensemble dans la société. On a leur a aussi demandé à quel endroit à Montréal-Nord leur message devrait être passé», explique-t-elle.

Certains des messages seront inclus dans une vidéo sur le vivre ensemble, ajoute Jeannette Uwantege, coordonnatrice de la table de concertation jeunesse de Montréal-Nord.

«C’est un projet interculturel et intergénérationnel. Le but que la jeunesse de Montréal-Nord, toutes communautés confondues, puisse vivre ensemble et que les adultes fassent plus confiance aux jeunes, pour qu’ils se sentent plus inclus dans la société», mentionne-t-elle.

Rectificatif

Une version précédente de ce texte indiquait que le conteneur allait se déplacer de parc en parc dans l’arrondissement. Or, ce n’est pas le cas. Il restera au parc Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet