Soutenez

Des hausses de loyer de 200 $: une nouvelle réalité à Montréal-Nord

Jacynthe Morin à son bureau au comité logement
Jacynthe Morin affirme avoir reçu une soixantaine d’appels cette année concernant des hausses abusives. Photo: Anouk Lebel/Métro

De plus en plus de locataires interpellent le comité logement de Montréal-Nord face à d’importantes hausses de loyer. Des hausses «abusives» pouvant atteindre 200 $, du jamais vu dans un quartier où les prix des logements sont toujours parmi les plus bas de la métropole.

Kaouther Kocht a fait le saut lorsqu’elle a reçu l’avis d’augmentation de loyer de la part de son propriétaire. Le prix du cinq et demie qu’elle habite avec son mari et ses enfants passait de 1200 $ à 1400 $.

«On est surpris. L’augmentation est grande. Je pensais chercher ailleurs, mais le comité logement m’a dit que je pouvais refuser», témoigne la dame d’origine tunisienne.

Il n’y a pas eu de rénovations majeures dans son logement. Pour justifier la hausse, le propriétaire invoque le prix de l’hypothèque, des assurances et la hausse du coût de la vie.

«Le coût de la vie augmente pour tout le monde. Payer 1400 $ sans l’électricité et le chauffage, c’est trop pour nous, même si on travaille», soutient Mme Kocht.

Les hausses se multiplient

L’augmentation des taxes, le prix de l’hypothèque et des travaux peuvent parfois justifier une certaine augmentation de loyer, explique Jacynthe Morin, organisatrice communautaire au comité logement de Montréal-Nord.

Mais dans un cas comme celui de Mme Kocht, rien ne justifie une augmentation de cette ampleur.

Même si la saison des avis d’augmentation de loyer n’est pas terminée, le comité logement a déjà reçu une soixantaine d’appels concernant des hausses abusives. C’est cinq fois plus qu’il y a deux ans.

Avant, c’était abusif, mais pas à ce point-là. Les gens venaient nous voir pour une augmentation de 18 $ quand le propriétaire avait droit à 10 $. Maintenant, on voit des augmentations de 75 $, de 100 $, voire de 200 $.

Jacynthe Morin, organisatrice communautaire au comité logement de Montréal-Nord

Montréal-Nord, champion des hausses

Montréal-Nord reste l’un des quartiers montréalais où les loyers sont les plus bas, mais c’est aussi là où ils ont le plus augmenté dans la métropole entre 2020 et 2021, selon les données les plus récentes de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le loyer moyen des appartements y est passé de 733 $ à 829 $, une hausse de 13,1%.

Les prix affichés sur Kijiji seraient encore bien supérieurs, selon un rapport publié par le Regroupement des comités logement et des associations de locataires du Québec (RCLALQ) en juin 2021. À Montréal-Nord, l’écart entre le loyer moyen calculé par la SCHL et les prix affichés sur Kijiji serait de 34% et dans l’ensemble de la métropole, de 46%.

«Les loyers restent quand même plus bas qu’ailleurs, mais pour le monde d’ici, avec les revenus qu’ils ont, c’est dramatique», souligne Mme Morin.

La mairesse Black préoccupée

La mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, se dit préoccupée par l’augmentation du prix des loyers.

«De là l’importance de travailler sur l’abordabilité du marché de l’habitation. Pour y arriver, il faut augmenter l’offre de logement en construisant davantage», indique-t-elle dans une déclaration écrite.

Elle rappelle que les hausses ne touchent pas uniquement Montréal-Nord et appelle la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec à améliorer l’offre en construisant davantage de logements de tous types.

L’administration Plante prévoit 107,1 M$ pour des fins d’acquisition de terrains et d’immeubles à des fins de logements sociaux et communautaires dans le cadre du Plan décennal d’immobilisations 2022-2031.

Un aveu d’échec pour Mme Black, qui rappelle que Projet Montréal avait promis 800 M$ pour l’achat de terrains sur 10 ans en campagne électorale.

Personne de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) n’était disponible pour commenter vendredi.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.