Montréal-Nord

Un seul marché du Nord après la faillite de Panier futé

Photo: Marchés d'Ahuntsic-Cartierville

Un seul marché du Nord se tiendra cet été à Montréal-Nord, au parc Gouin, après la dissolution de la coopérative alimentaire Panier Futé.

L’entreprise d’économie sociale a fait faillite pendant la préparation de ses traditionnels kiosques maraîchers ambulants, dont l’offre avait été étendue l’été dernier.

L’arrondissement de Montréal-Nord a réussi à en sauver un seul, grâce à l’organisme Marchés Ahuntsic-Cartierville, qui en assurera la gestion moyennant une somme de 17 000$.

«Ils ont accepté au pied levé de prendre le contrat pour cet été. C’est pour une année, on va réévaluer la situation par la suite», a expliqué la mairesse Christine Black en marge de la séance régulière du conseil d’arrondissement, le 27 juin.  Pour elle, il s’agit d’une solution d’urgence, pour tenir un marché «ici et maintenant».

Si le choix s’est porté sur le marché du parc Gouin, c’est parce que c’était le plus populaire et qu’il est situé dans une zone considérée comme un désert alimentaire, à proximité de plusieurs résidences pour aînés, a poursuivi Mme Black.

En 2015, la coopérative Panier Futé avait lancé le premier marché du Nord pour améliorer l’accès aux fruits et légumes frais dans le secteur de la Grande Roue, près du parc Pilon. L’an dernier, les marchés ambulants s’étaient tenus dans quatre parcs de l’arrondissement : Gouin, mais aussi Saint-Laurent, le Carignan et Ménard.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.