Montréal
17:32 29 avril 2020 | mise à jour le: 29 avril 2020 à 17:55 temps de lecture: 3 minutes

Coronavirus: une résidence évacuée dans l’Est de Montréal

Coronavirus: une résidence évacuée dans l’Est de Montréal
Photo: Capture Google Maps

Une résidence privée pour personnes âgées de Pointe-aux-Trembles a été évacuée pour des raisons sanitaires mercredi matin. Des résidents ont été infectés, ce qui aurait poussé le personnel à quitter l’établissement de peur d’être infecté.

Le propriétaire de la résidence Bellerive, rue Notre-Dame, a indiqué son « incapacité [dimanche] à assurer la santé et la sécurité des 24 résidents de la ressource », explique le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Catherine Dion, des relations médias du CIUSSS, annonce que « des cas de COVID-19 ont été confirmés chez certains résidents », sans toutefois donner de chiffres précis.

La résidence pour personnes âgées privée faisait l’objet d’une surveillance accrue de la part du CIUSSS, notamment à cause de précédents. Sur un permis de 150 clients, la résidence ne pouvait plus qu’en accueillir une vingtaine. « Depuis longtemps le CIUSSS supervise étroitement la résidence et veille à la sécurité des résidents », explique Mme Dion.

Entre le moment de l’appel à l’aide du propriétaire de la résidence (dimanche) et le moment de l’évacuation, le CIUSSS « a envoyé du personnel sur place pour s’assurer du maintien des soins et services le temps de s’organiser ».

La vingtaine d’aînés sera transférée vers le site non-traditionnel, un lieu de soins temporaire, du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, « où une équipe de professionnels s’assurera de les accueillir et de leur offrir un milieu sécuritaire et le niveau de soins et services qu’ils requièrent ».

Ensuite, « une équipe de professionnels de la santé accompagnera les résidents dans toutes les étapes de relocalisation pour s’assurer de leur bien-être », explique Catherine Dion.

En ces temps de pandémie, le centre intégré universitaire affirme avoir assuré la fourniture d’équipements de protection individuelle au personnel et d’avoir donné des formations en prévention et contrôle des infections.

Les contacts étaient réguliers avec l’établissement et les résidents notamment à travers des appels et des visites de contrôle concernant « l’application des mesures de prévention de la pandémie et l’évaluation de l’état de santé des résidents ».

Le propriétaire de la Résidence Bellerive n’a pour le moment pas répondu à notre demande d’entrevue.

Articles similaires