Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
13:04 20 octobre 2020 | mise à jour le: 20 octobre 2020 à 15:42 temps de lecture: 3 minutes

L’adoption du véhicule électrique en hausse à Pointe-aux-Trembles

L’adoption du véhicule électrique en hausse à Pointe-aux-Trembles
Photo: Archives/Métro MédiaLa vente de voitures électriques augmente partout au Québec.

La vente de voitures électriques est en hausse au Québec et Pointe-aux-Trembles n’est pas en reste.

«En 2014, on en vendait trois ou quatre par mois. Maintenant, on en vend trois ou quatre par semaine », illustre Mario Christin, propriétaire de Christin Automobile.

Et la tendance augmente rapidement. Cette année, le concessionnaire prévoit que les ventes d’automobiles branchables pourraient augmenter jusqu’à 45%.

Même phénomène chez Complexe Kia, où les ventes de véhicules électriques et hybrides ont augmenté de 31% en 2018, et de 48% en 2019, indique Vincent Racine, directeur du marketing pour le concessionnaire.

Cette augmentation de la flotte électrique s’observe d’ailleurs sur l’ensemble de l’île. Selon Simon-Pierre Rioux, président de l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), en juin 2020, 1,14% des véhicules de l’île étaient électriques: une hausse de 40% par rapport à l’année précédente.

Incitatifs

Les promotions que font certains fabricants des véhicules électriques, et les subventions gouvernementales – allant jusqu’à 13 000$ – sont des incitatifs efficaces et nécessaires à l’achat de véhicules électriques, croit M. Christin.

L’avancement rapide des technologies en motiverait aussi certains à faire la transition. Par exemple, des modèles dont la batterie permettait 240 km d’autonomie l’an passé peuvent maintenant faire plus de 400km avant d’être rechargés, explique pour sa part M. Racine.

M. Rioux de l’AVEQ émet que l’engouement dans le secteur de Pointe-aux-Trembles s’expliquerait notamment par le manque de service au niveau du transport en commun dans le secteur. « Ces gens se sentent obligés d’avoir un véhicule. Et tant qu’à avoir un véhicule, aussi bien qu’il soit électrique pour l’impact sur l’environnement et sur la diminution du coût comparé à un véhicule à essence.»

Bornes de recharges électriques

Il y a maintenant une douzaine de bornes de recharge dans le secteur de Pointe-aux-Trembles. Cependant, M. Rioux croit que la quantité de bornes n’est pas un facteur qui influence l’achat de véhicule électrique.

Les bornes seraient plus utilisées pour les autos hybrides ou par les locataires qui ne peuvent la charger à la maison, croit-il. «90% du temps, les gens se rechargent au travail, ou à la maison», explique-t-il.

Malgré tout, l’ajout de bornes supplémentaires n’aura pas le choix de suivre la tendance, croit-il.

«Plus il y aura de véhicules électriques sur les routes, plus les bornes électriques vont prendre de l’expansion.»

Du côté de Ville de Montréal, on indique que la planification des nouvelles bornes pour 2021-2025 est présentement en cours.

Articles similaires