Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
16:47 20 janvier 2021 | mise à jour le: 21 janvier 2021 à 07:32 temps de lecture: 3 minutes

1,7 M$ pour améliorer l’accessibilité au Centre Roussin

1,7 M$ pour améliorer l’accessibilité au Centre Roussin
Photo: Coralie Hodgson/Métro MédiaLes travaux seront entrepris dès février.

Des travaux seront entrepris en février en vue d’améliorer l’accessibilité des installations du Centre Roussin aux personnes à mobilité réduite. Le projet évalué à 1,7 M$ se concrétiserait d’ici avril.

Une grande partie des travaux servira à transformer les trois vestiaires du Centre en un seul vestiaire à accès universel.

«Le vestiaire n’est présentement pas facile d’accès pour les personnes en fauteuil roulant. (…) Ça va être beaucoup plus moderne. Nos vestiaires commencent vraiment à avoir de l’âge aussi. C’est vraiment une bonne nouvelle! », se réjouit Daniel Gratton, directeur général de la Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles.

De plus, des rampes d’issues seront installées dans les ailes est et ouest du Centre.  Des sorties de secours seront aménagées au rez-de-chaussée.

Il sera recommandé au conseil municipal d’accorder le contrat des travaux à AFCOR construction inc., plus bas soumissionnaire conforme, lors du conseil du 25 janvier.

Ce projet fait suite à un appel de projets du Service de la gestion et de la planification immobilière (SGPI). Celui-ci, lancé en 2018 dans les 19 arrondissements de Montréal, vise à améliorer l’accessibilité des installations municipales. Le projet de 1,7 M$, incluant les taxes, contingences et dépenses incidentes, est financé à 90% par la Ville et 10% par l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

«Une bonne nouvelle »

Caroline Bourgeois, mairesse d’arrondissement de RDP-PAT, se réjouit des travaux, et espère d’ailleurs que de nouveaux financements d’une telle ampleur permettront de réaliser des projets similaires. Elle soutient que le Centre Roussin est un «bâtiment d’une importance capitale pour toute la mixité sociale du quartier», et que les nouveaux aménagements faciliteront l’accès aux personnes à mobilité réduite, mais aussi aux familles et aux usagers.

Pour Michel Réhel, directeur général de l’Association des loisirs pour personnes handicapées (ALPHA), tout type de travaux permettant d’améliorer l’accessibilité est une bonne nouvelle.

Il explique que les vestiaires uniques de type universel sont généralement plus grands, ce qui favorise la mobilité en fauteuil roulant. «Une personne à mobilité réduite peut aussi être accompagnée, car certaines personnes ont besoin d’un accompagnateur pour s’habiller de déshabiller», ajoute-t-il.

M. Réhel salue les efforts faits au cours des dernières années afin de favoriser l’accessibilité au Centre Roussin, notamment au niveau du stationnement et des ascenseurs.

Un accès préservé au Centre Roussin

Si le Centre réouvre ses portes avant la fin des travaux, la baignade ne sera pas compromise. Les baigneurs pourront utiliser les vestiaires du gymnase pour se changer.

«Ça fait assez de temps qu’on est fermé, la journée qu’on va rouvrir, on va vouloir rouvrir pour de vrai!», affirme M. Gratton.

Pour l’instant, le Centre Roussin continue d’offrir des cours virtuels en raison des mesures sanitaires. La session hivernale a d’ailleurs été lancée le 18 janvier.

Articles similaires