Rivière-des-Prairies
10:19 2 août 2019

Une initiative entrepreneuriale et environnementale

Une initiative entrepreneuriale et environnementale
Photo: Clara LoiseauEn plus de s’impliquer pour l’environnement en fabriquant des produits écoresponsables, Marie-Rose Duclair et Évelyne Henri sont très actives au sein de la communauté. La première est bénévole au Centre d’action bénévole de Rivière-des-Prairies, la seconde au Centre des Femmes et à la Table des fermières de Rivière-des-Prairies.

Unies par une même passion, la couture, deux citoyennes prairivoises fabriquent des lingettes démaquillantes et des sacs réutilisables entièrement fabriqués à la main, qui sont vendus à l’Éco de la Pointe-aux-Prairies.

Pour Marie-Rose Duclair, la couture, c’est « une passion depuis toujours ». Elle a d’ailleurs décidé de s’y consacrer entièrement, depuis quelques semaines seulement, en arrêtant de travailler. « J’ai fait tellement de choses dans ma vie!  Je suis diplômée en confection vestimentaire, j’ai été préposée, j’ai conduit des autobus scolaires, j’ai travaillé dans des écoles, mais je suis toujours revenue à la couture », confie-t-elle.

Dans son garage, la femme de 57 ans fabrique des sacs, mais aussi depuis quelque temps des mouchoirs réutilisables. « J’ai tout le temps de nouvelles idées, j’essaie de les mettre très rapidement sur papier pour ne pas m’y perdre », s’amuse-t-elle.

À 63 ans, Mme Henri, ancienne membre du conseil d’administration du Centre des Femmes de Rivière-des-Prairies, passe près de vingt heures par semaine dans son sous-sol, aménagé en réel atelier de couture. En commençant la confection de vêtements pour ses petites-filles, « je me suis rendu compte que je savais coudre » confie-t-elle en riant. « J’ai travaillé pendant plus de quinze ans dans un service-traiteur, je n’avais pas le temps de coudre avant de prendre ma retraite », explique-t-elle.

C’est également en participant à des ateliers de coutures, de tissage et de tricotages donnés à la Table des fermières de Rivière-des-Prairies que Mme Henri a nourri sa passion.

Un projet écologique

Les deux femmes, très sensibles à l’environnement, ne manquent pas d’idées pour leurs créations artisanales entièrement écoresponsables. Marie-Rose Duclair réutilise des tissus, comme des rideaux ou de vieux vêtements.

Évelyne Henri s’alimente de fin de lignes de tissus, de retailles et même de pellicules de film VHS.

Les deux femmes partagent des « valeurs entrepreneuriales écologiques qui rejoignent l’Éco de la Pointe-aux-Prairies », explique Charlie-Anne Bonnet-Painchaud, directrice de l’écoboutique située au Centre communautaire de Rivière-des-Prairies.

C’est grâce au Marché de Noël du cercle des fermières que l’écoboutique a découvert les créations d’Évelyne, explique Mme Bonnet-Painchaud. Depuis, les citoyens peuvent y acheter ses sacs à collation et des lingettes démaquillantes.

Mme Duclair s’est quant à elle fait connaître en vendant ses sacs réutilisables au magasin IGA proche de l’Éco-PAP. Par la suite, elle a proposé une collaboration avec la boutique.

Consommer local

Les deux artisanes font partie des premiers fournisseurs de la boutique qui a ouvert en janvier 2018. En plus d’encourager les citoyens de l’arrondissement et l’économie locale, cela contribue aussi « à diminuer les gaz à effet de serre liés au transport des produits », explique la directrice de l’Éco-PAP.

Charlie-Anne Bonnet-Painchaud souligne d’ailleurs que les profits des ventes sont réinvestis dans des projets environnementaux dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles.