Rivière-des-Prairies
16:54 21 août 2020 | mise à jour le: 21 août 2020 à 17:51 temps de lecture: 2 minutes

Black Lives Matter: deux fresques à Rivière-des-Prairies

Black Lives Matter: deux fresques à Rivière-des-Prairies
Photo: Anouk Lebel/Métro MédiaPierreson Vaval soutient que peu de fresques du genre ont été réalisées en français.

Après la rue Sainte-Catherine, au centre-ville de Montréal, c’est au tour de deux parcs de Rivière-des-Prairies de se doter de fresques sous le thème du mouvement Black Lives Matter – La vie des Noir.e.s compte en français.

La première, «La vie des Noir.e.s compte», décore le sol de la place Paul-Déjean du parc Armand-Bombardier. Le terrain de basket-ball du parc Don-Bosco arbore de son côté le logo et le mot-clic du mouvement. De plus, le slogan met l’accent sur les jeunes.

Les deux fresques ont été réalisées dans le cadre du cinquième Festival urbain de l’organisme Équipe RDP.

Quatre artistes de l’est de Montréal – CharlineArts, Shaïka Louis, Its Dino Arts, Maliciouz – ont participé à leur création, en collaboration avec le collectif Never Was Average, à l’origine de l’immense fresque sur la rue Sainte-Catherine.

Mettre en valeur les jeunes

Le directeur d’Équipe RDP, Pierreson Vaval, ne cache pas sa fierté. Il soutient que peu de fresques du genre ont été réalisées en français en Amérique du Nord, encore moins sur un terrain de basketball pour les jeunes.

«On veut mettre en valeur la culture urbaine, la culture des jeunes, la culture hip-hop de Rivière-des-Prairies», souligne de son côté Kingslyne Toussaint, coordonnatrice du Festival urbain.

Les citoyens de Rivière-des-Prairies pourront aussi mettre la main à la pâte samedi. «On veut que les gens sentent que la fresque leur appartient», explique Mme Toussaint.

Le dévoilement des deux fresques aura lieu dimanche le 23 août en après-midi.

Articles similaires