Montréal
10:15 30 novembre 2020 | mise à jour le: 30 novembre 2020 à 13:11 temps de lecture: 3 minutes

Soirée violente dans le nord-est de Montréal

Soirée violente dans le nord-est de Montréal
Photo: Cosmo Santamaria

Quatre événements impliquant des coups de feu sont survenus dans un court laps de temps, dimanche, dans le nord-est de Montréal. Au moins deux victimes ont été identifiées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Les premiers coups de feu ont été entendus vers 17h30 à l’angle des rues Pascal et Lapierre à Montréal-Nord. À leur arrivée, les policiers n’ont trouvé aucune victime, mais des impacts de balle ont été constatés sur deux véhicules et des douilles ont été retrouvées.

Environ une heure plus tard, un homme de 20 ans s’est présenté sérieusement blessé dans un hôpital et a subi une chirurgie d’urgence. Les policiers n’ont pas encore pu interroger cette victime et ignorent si elle a quelconque lien avec les coups de feu entendus à Montréal-Nord.

Série d’événements à Rivière-Des-Prairies

Vers 21h35, à l’intersection du boulevard Perras et de la 63e avenue, un homme de 50 ans qui stationnait son véhicule dans son entrée privée a été atteint par au moins un projectile au haut du corps alors qu’il sortait de sa voiture. Le suspect se serait immobilisé en voiture devant le stationnement et aurait fait feu dans sa direction.

«On s’explique mal pourquoi [cet homme] aurait été la cible de ses coups de feu», a exprimé l’agent Raphaël Bergeron du SPVM.

La victime a été transportée à l’hôpital, mais sa vie ne serait pas en danger.

Quelques minutes plus tard, un suspect à pied a ouvert le feu sur un véhicule dans un stationnement d’un bâtiment résidentiel de Rivière-des-Prairies. Le véhicule ciblé a causé un accident en prenant la fuite.

Le dernier événement s’est produit vers 22h20, quand un tireur a fait feu sur un homme de 20 ans qui se trouvait sur le balcon d’un appartement à l’angle du boulevard Armand-Bombardier et de l’avenue Jean-Vincent. La victime a été conduite à l’hôpital pour des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger.

Aucun descriptif de suspect n’a été fourni aux policiers pour ces quatre événements.

La mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois s’est dite «très préoccupée» par des fusillades «qui s’ajoutent à celle des derniers mois».

«Il y a quelques jours à peine, des élus de RDP, des organismes communautaires et le SPVM se rencontraient pour trouver des solutions et augmenter le sentiment de sécurité dans des endroits clés. Il n’y a évidemment pas de solution simple, mais notre quartier est mobilisé», a-t-elle déclaré sur Facebook.

La mairesse a indiqué que la présence policière allait être intensifiée dans le quartier «dès aujourd’hui». Elle a invité la population à signaler toute information en lien avec les événements à la ligne confidentielle Info-Crime, au 514-393-1133.

Articles similaires