Soutenez

Une trentaine de propriétaires de chiens demandent l’agrandissement du parc à chien de RDP

Rudy et son chien Charlie viennent en voiture au parc. Josie Tortorisci et son chien Enzo accompagnée à droite de Lisa Trotto et ses deux filles ainsi que leur chien Buddy, au parc Pasquale-Gattuso. Photo: Yohann Goyat/Métro Média

Une trentaine de propriétaires de chiens ont signé une pétition demandant l’extension de l’unique parc à chien de Rivière-des-Prairies, présent au parc Pasquale-Gattuso. La présence quotidienne de gros chiens aux heures des promenades constituerait un danger pour les propriétaires de petites bêtes à poil.

Le parc à chien situé sur les lieux du parc Pasquale-Gattuso devient trop étroit pour la quantité de chiens des environs. Les promenades canines de certains propriétaires de petits chiens ne se passent désormais plus comme avant.
Une trentaine d’entre eux ont signé une pétition demandant l’extension du parc et l’aménagement d’une seconde section uniquement dédiée aux petites bêtes du quartier.

«C’est une nécessité pour la sécurité de nos animaux. Ça en devient trop dangereux», s’exclame Josie Tortorisci, à l’origine de la pétition.

Mme Lisa Trotto, propriétaire d’un petit shih tzu, est toujours stressée au moment de promener son chien. «On prend parfois des risques à les promener», commente-t-elle.

«Tous les propriétaires sont d’accord pour une extension dédiée aux petits chiens. Il en va de leur sécurité, mais aussi de la responsabilité des propriétaires de gros chiens si de quoi leur arrive.»

Josie Tortorisci, résidente de RDP et instigatrice de la pétition.

Toutes deux résidentes des environs et usagers quotidiens du parc elles ont constaté ces derniers mois une recrudescence de gros chiens (plus de 35 kg).

«Au maximum j’ai pu compter environ 15 gros chiens à l’heure de la promenade en soirée. C’est impossible pour nous de laisser libres les nôtres», déplore Josie Tortorisci.

Accord unanime

Les signataires sont unanimes quant à l’agrandissement de l’espace. «Nous sommes tous d’accord pour cette extension, même les propriétaires de gros chiens», tient à préciser celle qui a lancé la pétition.

Les riverains aux alentours du parc ne sont pas les seuls à fréquenter le parc à chiens. Certains propriétaires viennent de l’est de Rivière-des-Prairies en voiture promener aussi leurs animaux.

Un seul parc à chien dans tout le quartier n’est désormais plus suffisant pour le nombre de chiens. La cohabitation entre les petits et les grands est un problème supplémentaire.

«Il m’arrive parfois d’attendre plus d’une heure pour pouvoir avoir accès au parc», mentionne Mme Trotto.

«Si l’extension de ce parc ne devait pas se faire, nous demanderions la construction d’un second parc à chien. Un seul parc est trop peu pour un quartier comme RDP», prévient Mme Tortorisci.

La pétition a obtenu le soutien de Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’arrondissement et du conseiller de ville pour le district de RDP, Giovanni Rapanà.

Des analyses de terrain sont prévues dès cet automne. «Il est clair qu’il y a une demande grandissante pour les parcs à chien. On verra le résultat des analyses, mais ma volonté c’est que dans le futur on ajoute deux parcs à chien dans l’arrondissement, un à Rivière-des-Prairies, un à Pointe-aux-Trembles, afin de répondre aux besoins exprimés par les citoyens», a déclaré Mme Caroline Bourgeois, mairesse de l’arrondissement RDP-PAT.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.