Rivière-des-Prairies

Marc Tanguay demande le retour des services de santé au CLSC de RDP

Le CLSC de Rivière-des-Prairies.
Photo: Archives Métro Média

Depuis près de neuf mois, plusieurs services de santé sont suspendus « temporairement » au Centre local de services communautaires de Rivière-des-Prairies (CLSC RDP). Une situation exaspérante pour les résidents du quartier. Le député de Lafontaine Marc Tanguay incite ses concitoyens à faire entendre leur mécontentement.

C’est par un message inscrit sur les réseaux sociaux que l’élu de Lafontaine a exprimé son ras-le-bol.

«Aujourd’hui, je dénonce l’insuffisance des services offerts par le CLSC Rivière-des-Prairies.»

Contacté par téléphone, M. Tanguay dit ressentir sur le terrain «une exaspération citoyenne.»

En effet depuis le 11 janvier, les services du CLSC de RDP sont réduits au strict minimum.

Pour ce qui est de l’ordre des prises de sang et autres prélèvements, les résidents doivent toujours se déplacer par leurs propres moyens dans les centres voisins.

Selon les disponibilités de rendez-vous, certains citoyens sont obligés de se rendre jusqu’à Saint-Léonard, Villeray, Rosemont-La-Petite Patrie voire à Pointe-aux-Trembles.

«Des déplacements qui lui coûtent de l’argent» témoigne Renée, 70 ans, qui doit chaque semaine faire des prises de sang.

De son côté Marjolaine déplore les listes d’attente «interminables» dans ces centres. «Les choix d’horaires sur Clicsanté sont très limités et sont souvent complets», dit-elle.

«Dans le cas du territoire de la Pointe-de-l’Île, les prélèvements sont concentrés au CLSC de l’Est de Montréal où les locaux sont plus grands et nous permettent de respecter la distanciation physique exigée», explique Catherine Dion, conseillère en communications et relations médias au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Deux sons de cloche

La gronde citoyenne à laquelle le députe Marc Tanguay fait référence n’est pas ressenti au niveau du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

«Aucune plainte n’a été enregistrée à date concernant ce sujet», a déclaré Mme Dion.

La directrice de la Corporation de développement communautaire de Rivière-des-Prairies (CDC RDP), Karine Tremblay, partage les préoccupations de M. Tanguay pour autant elle reste plus nuancée.

«Ce dossier n’est pas nouveau. Les services de santé de proximité doivent demeurer à RDP et nous devons continuer à en développer de nouveaux», affirme-t-elle.

En juillet 2020, Mme Tremblay avait adressé une lettre au CIUSSS de l’Est demandant de rétablir les services de prélèvement et autres services de santé au CLSC de RDP. Ceux-ci avaient été remis en place quelques jours après.

Mais neuf mois de suspension de services ne sont plus acceptables pour le député. «Aussi long, ça n’est plus du temporaire. Si nous devons à nouveau donner de la voix auprès du CIUSSS, nous le ferons!», s’est exclamé avec fermeté M. Marc Tanguay.

Articles récents du même sujet