Rivière-des-Prairies

Le bonhomme à lunettes offre trois nouvelles distributions

bonhomme lunettes RDP
Sylvie Despatie, résidente de Rivière-des-Prairies, a pris rendez-vous dès l’ouverture du point de distribution dans le quartier. Photo: Yohann Goyat, L'informateur

Le bonhomme à lunettes ouvre trois nouveaux points de distribution dans les secteurs de Saint-Laurent, Saint-Michel et Rivière-des-Prairies. L’ajout de quartiers dans le réseau de ce service d’opticien social est vu d’un très bon œil par le milieu communautaire.

«Tout ça ne me coûte que ça ?!», s’exclame Chantal en voyant le prix de sa nouvelle paire de lunettes. Pour une trentaine de dollars, la retraitée aura une monture et des verres d’ordonnance. Une aubaine.

«C’est pour ce genre de réaction que je pratique à nouveau mon métier pour Le Bonhomme à lunettes, explique Gino Cormier, un opticien à la retraite rencontré dans l’un des trois nouveaux points de distribution. C’est du gagnant-gagnant. Ça me réjouit de pouvoir aider ces gens.»

Un lien communautaire

Depuis 2007, le Bonhomme à lunettes est un opticien d’ordonnances mobile qui se rend dans plus de 60 organismes communautaires de la province. Selon son site Web, il offre «toutes les prescriptions de verres et un choix judicieux de montures de qualité» pour hommes, femmes et enfants. L’organisme œuvre à redonner la vue aux personnes qui ont des revenus modestes, dont les prestataires de l’aide sociale.

Au Centre de promotion communautaire Le Phare, on attendait l’arrivée de ce service avec impatience.

 «C’est une occasion à ne pas laisser passer, affirme Yannick Galan, présidente de l’organisme. À Rivière-des-Prairies nous n’avons pas assez de services et pas assez de locaux.»

Le service de lunetterie de Bonhomme à lunettes est  également offert au Carrefour populaire de Saint-Michel.

Pour l’agent de mobilisation de l’organisme, Alexandre Boucher Bonneau, il y avait un manque dans le quartier, alors que Bonhomme à lunette est implanté dans de nombreux secteurs.

Parmi ceux qui en ont le plus besoin, les enfants et les personnes âgées sont en première ligne. Mais il tient à le préciser, le service est pour tout le monde.

Cela donne de la visibilité dans le quartier, ajoute-t-il. Pour preuve, les 12 personnes, «ce ne sont que de nouveaux visages», précise-t-il. L’agente de développement de projets du Carrefour Jeunesse Emploi de Saint-Laurent (CJE-St-Laurent), Arielle Crêde, abonde en ce sens. « Nous avons approché l’entreprise pour donner de la visibilité au CJE-St-Laurent et ses services. »

En collaboration avec Jean-Baptiste Demouy et Aziz Mestiri

Services du Bonhomme à lunettes

  • Centre de promotion communautaire Le Phare (7890, rue Jacques- Rousseau), tous les lundis de 13h30 à 15h30
  • Carrefour populaire de Saint-Michel (2651, boulevard Crémazie Est), tous les lundis de 9h30 à 11h30
  • Carrefour Jeunesse Emploi de Saint-Laurent CJE-St-Laurent (404, boulevard Décarie), tous les jeudis, de 9 h à 11 h 30

Pour prendre rendez-vous, on compose le 514-303-4315.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet