Rosemont

Mobilité : deux secteurs problématiques visés au conseil d’arrondissement

Mobilité : deux secteurs problématiques visés au conseil d’arrondissement
Photo: Archives MétroDeux lignes d’autobus de la STM passent sur Bourbonnière depuis le début du chantier du SRB Pie-IX.

Une série de mesures a été adoptée lors du conseil d’arrondissement du 3 juin pour réduire les excès de vitesse sur une rue locale et encourager les modes de transports collectifs et actifs dans un quartier en développement de Rosemont – La Petite-Patrie.

Les élus ont tout d’abord voté en faveur de l’édiction d’une ordonnance afin de créer une voie réservée pour les autobus de la Société de transport de Montréal (STM) et les taxis sur l’avenue Bourbonnière.

Les excès de vitesse de certains automobilistes sur cette voie causent depuis quelques années des maux de tête aux citoyens. De plus, l’arrivée du chantier du service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX, laissait craindre le pire, puisque les lignes d’autobus 139 Nord et 439 Nord ont dû être redirigée sur l’avenue parallèle. On s’inquiétait alors d’une circulation accrue à cet endroit.

Toutefois, après des discussions entre les résidents et l’administration, une solution tirant profit des circonstances a été trouvée.

« Il s’agit d’une rue anormale dans le quartier, car elle se trouve dans un secteur essentiellement résidentiel, mais elle comporte deux voies de circulation. Ceci la rend très large et encourage les excès de vitesse, malgré la réduction à 30 km/h il y a quelques années. C’est pourquoi l’instauration d’une voie réservée pour les bus et les taxis devrait freiner ce problème, en restreignant la circulation automobile », explique Christine Gosselin, conseillère de ville de Rosemont – La Petite-Patrie.

Pour Nadia Ouellet, membre du groupe citoyen Ensemble pour Bourbonnière, il s’agit d’une nouvelle « géniale ».

« Nous sommes heureux que cette mesure soit mise en place. Il faudra désormais assurer que la police fasse respecter la limite de vitesse et que les chauffeurs d’autobus ne la dépassent pas non plus », indique la résidente.

Les autobus devraient transiter sur l’avenue Bourbonnière jusqu’en 2020, après quoi le chantier du SRB se déplacera sur un autre tronçon du boulevard Pie-IX, assure Mme Gosselin. D’autres solutions pour réduire la circulation sur l’avenue seront alors envisagées, insiste-t-elle.

Stationnement pour l’autopartage et les taxis dans Angus
Le secteur Angus, dans le district du Vieux-Rosemont connaît d’importantes transformations depuis plusieurs années déjà. La venue de nouveaux emplois dans le Technopôle du même nom, ainsi que la construction de complexes résidentiels engendre une croissance de l’activité dans le quartier.

Afin de contrer une surcharge provoquée par une présence accrue de l’automobile sur les rues locales, l’Arrondissement s’est engagé à créer des places de stationnement réservées aux services de transports collectifs et aux taxis.

En premier lieu, les élus de Rosemont – La Petite-Patrie ont opté pour une règlementation pour l’ajout de six nouvelles places de stationnement du côté sud de la rue William-Tremblay, entre les rues Molson et André-Laurendeau pour les véhicules de compagnies telles que Communauto.

La seconde ordonnance adoptée vise réserver cinq espaces pour taxis sur la rue Molson, près de l’intersection avec la rue William-Tremblay.

L’Arrondissement espère ainsi mettre en place un « pôle de mobilité », encourageant des transports alternatifs.

Des stationnements tarifés devraient aussi voir le jour sur cet axe, après que la Société de développement Angus ait plaidé en faveur de solutions pour réduire l’utilisation de l’automobile dans ce secteur « saturé ».