Rosemont
13:15 6 novembre 2020 | mise à jour le: 6 novembre 2020 à 13:16 temps de lecture: 3 minutes

Des paniers de Noël pour venir en aide aux Rosepatriens

Des paniers de Noël pour venir en aide aux Rosepatriens
Photo: Gracieuseté Frédérik-Daniel PoirierLe CRACPP offrira des paniers de Noël aux Rosepatriens afin de les aider durant ces temps difficiles.

Afin de permettre à plusieurs familles de passer à travers le temps des fêtes malgré la précarité financière de plusieurs ménages, le Centre de ressources et d’action communautaire de Petite-Patrie (CRACPP) met de l’avant une Opération des fêtes.

En raison de la pandémie, certains changements ont été apportés à ce service par rapport aux éditions précédentes. Les collectes de fonds qui se tenaient habituellement ne pourront pas se tenir cette année. Les restaurateurs et les épiceries ont également moins d’argent, ce qui amène des difficultés pour l’organisme

«Ça nous coupe un peu l’herbe sous le pied pour le financement qu’on a chaque année qui nous permet encore une fois d’acheter plus de denrées et de garnir les paniers», admet Nathalie Bouchard, directrice générale du CRACPP.

Les demandes pour de l’aide alimentaire augmentent depuis plusieurs mois. En temps normal, l’organisme pouvait fournir 25 paniers par jour, mais au plus fort de la crise, les demandes ont doublé. À l’approche de Noël, le CRACPP ne prévoit pas de baisse des personnes intéressées pour son opération des fêtes.

«Habituellement, on dessert entre 225 et 250 ménages. Là, on s’en ligne sérieusement pour 300 parce que les demandes sont plus grandes», explique Mme Bouchard.

«Il y a de plus en plus de gens qui versent dans la précarité depuis le début de cette pandémie. […] On voit des familles qui arrivaient justes et que maintenant elles n’arrivent plus à gérer leur budget.» – Nathalie Bouchard

Défis

Comme plusieurs autres organismes, le CRACPP, a rencontré des défis importants au cours des derniers mois.

Cette année, il y aura seulement une carte cadeau Sobeys, contrairement à deux lors des dernières éditions, ainsi qu’un panier alimentaire. La livraison devrait également être plus difficile au cours des prochaines semaines.

«On essaye d’avoir des livreurs pour cet hiver. Pour Noël, c’est toujours un peu plus facile parce que les gens sont dans cet esprit-là. Le vrai défi va commencer en janvier quand il va faire vraiment froid», explique-t-elle.

Auparavant, les personnes intéressées pouvaient s’inscrire dans les locaux de différents organismes puisqu’il y avait plusieurs points de service.

«Le défi des inscriptions [cette année], c’était de rejoindre les gens», explique la directrice, mentionnant que ces dernières se tiendront majoritairement sur une plateforme en ligne et par téléphone.

Le CRACPP rappelle que le point de service de La Place Petite-Patrie a été réactivé depuis quelques semaines. En raison de la pandémie, le point de service avait été fermé. De nouvelles mesures sanitaires ont été mises en place afin d’assurer la sécurité de tous.

Afin d’être en mesure de fournir ses paniers alimentaires à temps, le CRACPP a lancé une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche, un organisme à but non lucratif spécialisé dans le financement participatif.

Articles similaires