Hochelaga-Maisonneuve
11:46 4 décembre 2020 | mise à jour le: 4 décembre 2020 à 16:10 temps de lecture: 2 minutes

Québec maintient la fermeture du Jardin botanique

Québec maintient la fermeture du Jardin botanique
Photo: Zoé Magalhaès/Métro MédiaQuébec ferme la porte à une réouverture des jardins extérieurs du Jardin botanique de Montréal.

Craignant des rassemblements, le ministère de la Santé et des Services sociaux maintient la fermeture des jardins extérieurs du Jardin botanique de Montréal, malgré le souhait exprimé par plusieurs citoyens et élus de Montréal.

Dimanche dernier, les députés de Québec solidaire Alexandre Leduc et Vincent Marissal avaient ajouté leurs voix à celle de la Ville de Montréal afin de demander que soit étudiée la réouverture du Jardin botanique de Montréal.

Ils rappelaient par voie de communiqué que les mesures sanitaires sont facilement applicables dans ce lieu «à ciel ouvert» et que les Montréalais ont besoin d’un endroit comme le Jardin botanique «pour respirer et sortir un peu de son quotidien», surtout qu’il est situé «dans un quartier où vivent plusieurs citoyens défavorisés, qui n’ont souvent pas les moyens de sortir de la ville».

Interrogé par Métro à propos de cette demande, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a indiqué que toutes les activités des jardins botaniques au Québec, incluant celui de Montréal, sont suspendues «jusqu’à nouvel ordre», selon les dispositions du décret 1020-2020. Il rappelle que la même règle s’applique aux institutions muséales, biodômes, planétariums, insectariums, aquariums et jardins zoologiques.

Ainsi, malgré que les installations visées soient à l’extérieur, la Santé publique maintient la fermeture des parcours piétonniers du Jardin botanique, «car les risques de rassemblements devant les attractions et les toilettes et autres sont trop élevés».

«Incohérent»

Invité à réagir par Métro, Alexandre Leduc comprend difficilement la logique du ministère de la Santé et des Services sociaux.

«C’est totalement incohérent d’évoquer la présence de sentiers sur le site extérieur du Jardin botanique pour justifier le maintien de sa fermeture alors que quelques mètres à peine à l’ouest se trouvent tout autant de sentiers dans le parc Maisonneuve», déclare le député.

Selon lui, il y aurait probablement moins de marcheurs sur les sentiers du parc Maisonneuve si ceux du Jardin botanique étaient accessibles.

«Les gens viennent d’apprendre qu’ils ne pourront pas se réunir pour Noël, ce serait le bon moment de trouver des solutions pour faciliter les rassemblements extérieurs», ajoute-t-il.

Articles similaires