National
18:11 3 décembre 2020 | mise à jour le: 3 décembre 2020 à 18:28 temps de lecture: 3 minutes

Rassemblements de Noël annulés: soulagement et questionnement à travers la province

Rassemblements de Noël annulés: soulagement et questionnement à travers la province
Photo: Leon Neal/Getty ImagesFrançois Legault a résilié son «contrat moral» de Noël, jeudi.

Le nouveau calendrier des Fêtes fait réagir. Politiciens, médecins, experts en santé publique: plusieurs ont fait entendre leurs sons de cloches après l’annulation par le gouvernement Legault des journées de rassemblements de Noël, jeudi.

Dans le réseau de la santé, en général, les professionnels poussent un soupir de soulagement. Le chef des soins intensifs à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, Dr François Marquis, soutient qu’il s’agissait de la seule décision à prendre sur le plan de la santé physique.

«D’un point de vue microbiologique, les rassemblements, ce n’était pas une bonne idée», souligne-t-il.

À la Fédération des médecins spécialistes du Québec, aussi, l’annonce du gouvernement Legault est bien accueillie. Sa présidente, Diane Francoeur, invite les Québécois à «réinventer Noël».

L’annulation du «contrat moral» ne représente pas une victoire complète et totale pour les employés du réseau, selon le président du Syndicat des professionnelles en soins de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, Denis Cloutier.

«Il ne faut pas penser que ça va éviter une surcharge. Ce n’est pas parce que le gouvernement l’interdit que les Québécois vont décider de ne pas se réunir», avance-t-il.

«On avait encore du temps»

Experte en santé publique, Marie-France Raynault, croit que Québec aurait pu attendre avant d’annoncer l’annulation du contrat de Noël. François Legault s’était donné jusqu’au 11 décembre, mais il a pris sa décision mercredi soir.

«Si les rassemblements de Noël avaient eu lieu avec les mesures proposées, je ne m’attendais pas à grand effet. Je trouve ça difficile de prédire dès maintenant comment le virus va se propager à Noël», analyse-t-elle.

Achetez vos cadeaux, dit Plante

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, tenait un point de presse quelques moments après le premier ministre, jeudi. Elle invite les Montréalais à poursuivre leur magasinage de Noël, malgré l’interdiction de se réunir.

«Je pense que s’il y a quelque chose qui va nous faire du bien, même si on est chacun chez soi, bien c’est de recevoir un cadeau, que ce soit sur le pas de la porte ou par la poste», a-t-elle lancé.

Si elle comprend la décision de Québec, elle se pose tout de même des questions sur un Noël qui s’annonce difficile, croit-elle.

«Je vais nous inviter collectivement à réfléchir à ce qu’on fait avec les personnes qui sont seules et qui comptaient sur ce moment pour recharger leurs batteries.» – Valérie Plante, mairesse de Montréal

Un peu d’humour…

Le point de presse de François Legault a inspiré quelques blagues sur les réseaux sociaux, jeudi.

– Avec Zacharie Goudreault

Articles similaires