Rosemont

Irène Leboeuf, infirmière en oncologie de l’année 2014

Photo: Collaboration spéciale

Irène Leboeuf, infirmière au Centre hospitalier universitaire de Montréal, travaille depuis de nombreuses années auprès de patients atteints de cancer et de leurs familles. La résidente de Rosemont–La Petite-Patrie s’est vu décerner récemment le prestigieux prix national de l’infirmière en oncologie de l’année 2014. Elle est la première Québécoise à l’obtenir.

«Je prends ce prix avec beaucoup de fierté, car ce sont mes pairs qui ont décidé», confie Irène Leboeuf, encore touchée.

C’est dans le courant de l’été que la résidente de Rosemont–La Petite-Patrie a reçu un courriel de félicitations l’informant qu’elle faisait partie des 14 nominés à travers le Canada. «J’ai été vraiment surprise de l’apprendre, car ce sont mes collègues qui ont monté le dossier. Cela s’est fait dans le plus grand secret», raconte l’infirmière du CHUM.

Après 40 ans de carrière, il a été difficile pour Mme Leboeuf de comprendre pourquoi elle avait été choisie. «Je travaille en équipe et je me suis demandé pourquoi moi plutôt qu’une autre. Mes collègues m’ont aidée à voir le travail que j’avais accompli. Ils ont souligné mon leadership, mon implication et ont insisté, justement, sur mon travail d’équipe», explique la lauréate.

Intégrer les familles aux soins des patients
Le bien-être du patient et de sa famille ont toujours été des considérations de premier ordre pour cette infirmière qui a rapidement constaté le rôle essentiel que joue la famille dans le cadre des soins en oncologie. «J’enseigne beaucoup sur cette approche. Comment soutenir véritablement les familles, répondre à leurs besoins en travaillant sur la communication ou avec des groupes de soutien, par exemple», explique-t-elle.

Mme Leboeuf reconnaît le plaisir que lui procure ce prix décerné, lors de la conférence nationale de l’Association canadienne des infirmières en oncologie.
«Cela donne de l’énergie pour continuer. C’est comme recevoir une bonne tape sur l’épaule après avoir accompli de bons coups, témoigne l’infirmière. Mais il me reste encore tant de choses à accomplir», précise celle qui prendra sa retraite dans quelques années.

«Après presque 40 ans de pratique infirmière, ce prix m’a fait réfléchir sur ce dont je suis le plus fière»-Irène Leboeuf, infirmière en oncologie de l’année 2014

Articles récents du même sujet