Culture
11:21 6 août 2020 | mise à jour le: 6 août 2020 à 15:23 temps de lecture: 4 minutes

Du théâtre en plein air à Pointe-Saint-Charles

Du théâtre en plein air à Pointe-Saint-Charles
Photo: Collaboration spéciale/Jaclyn TurnerLa troupe du Tableau D’Hôte Théâtre abordera notamment le confinement avec humour.

Divers lieux de Pointe-Saint-Charles accueilleront de courtes pièces de théâtre jouées en plein air. Chaque semaine en août et septembre, un épisode sera présenté à un endroit du quartier révélé le jour même. La série bilingue En Pointe du Tableau D’Hôte Théâtre (TDHT) mettra en lumière des personnages émergeant d’une longue quarantaine.

Pour la première fois depuis sa création, en 2005, le TDHT se produira à l’extérieur et dans un format plus concis. Optant pour une série épisodique qui permettra aux citoyens de plonger au cœur de neuf petits récits, la compagnie a tout mis en œuvre pour ramener le théâtre près des gens. L’objectif est de permettre à nouveau la rencontre avec cet art vivant, dans le respect des directives de santé publique.

«Les travailleurs des arts de la scène, nous avons été les premiers à se retirer au début de la pandémie et nous risquons d’être parmi les derniers à être de retour pour vrai. Le théâtre, ça prend des années de planification et on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve actuellement. Ça nous oblige à devoir créer de façon spontanée», explique le dramaturge, réalisateur et directeur artistique du TDHT, Mathieu Murphy-Perron.

Processus de création

L’idée de composer de courtes pièces de 5 à 10 minutes lui est venue pendant le confinement. Il en avait terminé plusieurs lorsqu’une fenêtre s’est ouverte pour du financement.

«Des programmes ont été lancés pour encourager la création cet été et ils se sont engagés à répondre plus rapidement que d’habitude. J’avais écrit ces pièces-là. J’ai déposé mes demandes et on a eu une réponse favorable du Conseil des arts et des lettres du Québec début juillet», raconte-t-il.

Passé immédiatement à l’étape de la distribution, le directeur artistique a rassemblé une équipe de seize comédiens et comédiennes pour prendre part au projet. Alors que certains participeront à quelques histoires de la série, d’autres ne seront que d’un seul épisode.

«À la base, c’est un cadeau que je voulais offrir à mon voisinage de Pointe-Saint-Charles. Je trouve qu’on s’est serré les coudes pendant cette crise-là, qu’on s’est aidé et qu’on a gardé l’œil ouvert sur ceux et celles en situation vulnérable.» – Mathieu Murphy-Perron, directeur artistique du TDHT

Contact humain

Chacune des neuf pièces sera jouée une fois devant public. «Si on veut suivre la série, on peut, mais ce n’est pas nécessaire d’avoir vu la deuxième pièce pour comprendre la troisième, précise l’auteur et metteur en scène. Je voulais que ce soit quand même possible de découvrir un univers complet malgré le fait que ce soit court.»

Les spectateurs seront sans doute familiers avec ces personnages en début de déconfinement pendant une pandémie mondiale. «Ils sortent de la maison pour une des premières fois après une longue période. Le besoin de contact humain est très présent, mais aussi la crainte de ce qui est à venir. Comment fait-on pour se retrouver quand tout a changé?», résume Mathieu Murphy-Perron.

Après avoir profité de moments artistiques par le biais de leurs écrans, il souhaite que les gens aient l’occasion de se rassembler – même un peu à distance – et de les vivre ensemble.

La première pièce aura lieu le 6 août. La série se poursuivra jusqu’à la fin septembre. Les lieux extérieurs seront dévoilés sur les réseaux sociaux et par courriel dans les heures précédant les représentations.

Articles similaires