Sud-Ouest

Une entrepreneure du Sud-Ouest finaliste aux Prix Femmes d’affaires du Québec

Prix Femmes d’affaires du Québec
L’avocate et entrepreneure, Natacha Mignon, est finaliste pour le concours Prix Femmes d’affaires du Québec. Photo: Nicolas Brasseur/Métro

Une entrepreneure du Sud-Ouest fait partie des 33 finalistes du 20e concours Prix Femmes d’affaires du Québec (PFAQ). Natacha Mignon est en nomination dans la catégorie Entrepreneure active à l’international.

«Quelque part, ça représente le succès d’une équipe. Une vision qu’on a eue sur le monde de l’immigration sur la façon de traiter les demandes», explique l’avocate.

Mme Mignon a fondé en février 2017 le cabinet Immetis Services Juridiques avec son associé Marc-André Ranger. Les entrepreneurs ont choisi d’installer les bureaux de l’entreprise à Pointe-Saint-Charles en raison de la proximité avec le centre-ville.

Résidente de l’arrondissement Le Sud-Ouest depuis 10 ans, elle a fait ses études en France et y a travaillé durant quelques années. C’est en 2008 qu’elle a immigré, au moment où le Québec et la France ont conclu un accord permettant aux avocats de venir pratiquer dans la province.

Afin d’être admise, elle a dû passer un examen professionnel. En 2010, elle a été admise au Barreau du Québec.

Découvrir une passion

Elle a poursuivi sa carrière en litige civil et commercial dans un cabinet de Montréal. Au fil du temps, Mme Mignon dit avoir découvert une passion pour les dossiers touchants les familles à l’international.

«Le fait que je sois moi-même immigrante, j’ai eu de plus en plus une clientèle en immigration», explique-t-elle.

«Travailler en immigration, ça a été une révélation et une passion. C’était la vie des familles qui me touchait.» – Natacha Mignon

C’est à partir de ce moment qu’elle s’intéresse à cette spécialité, avant de rencontrer son associé et de créer son cabinet. «On avait une vision commune de [la manière] d’offrir le service en immigration», explique-t-elle.

Adaptation

Comme le cabinet travaille avec beaucoup de clients à l’étranger, notamment en Europe, les échos du virus se sont rapidement rendus aux oreilles de Mme Mignon. Afin d’être prête, l’équipe d’Immetis a créé une adresse courriel dédiée aux questions concernant l’immigration et la COVID-19, en plus de rendre disponibles plusieurs articles sur le sujet sur leur site Web.

«On est devenu une référence pour les employeurs et les salariés qui font affaire à l’étranger», souligne-t-elle.

Le 20e concours annuel des Prix des Femmes d’Affaires du Québec aura lieu sous forme de gala virtuel le 17 novembre. Au total, onze catégories seront présentées.

Articles récents du même sujet