Vaudreuil-Soulanges

Première visualisation pour le nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges

La maquette du nouvel hôpital
Photo: Gracieuseté

Les premières visualisations du futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges ont été dévoilées par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO). Bien que certains éléments pourraient être bonifiés par l’entrepreneur une fois sélectionné, cette maquette donne une idée préliminaire de l’architecture du projet.

L’installation située sur le boulevard de la Cité-des-jeunes à proximité de l’autoroute 30 disposera de 404 lits. Ses différents services se diviseront en trois pavillons.

Le bâtiment A, composé de trois étages, sera le point d’entrée principal. Il abritera entre autres des structures d’accueil, l’auditorium, des cliniques externes et des laboratoires. Il fera face au stationnement de l’hôpital.

Le pavillon B comportera l’urgence, le bloc opératoire, l’imagerie médicale ainsi que les soins critiques sur les trois premiers étages. Les six niveaux supérieurs seront composés des unités de soins de médecine et chirurgie.

Le pavillon C accueillera quant à lui les fonctions ambulatoires et les hospitalisations qui ont en commun certaines pratiques de soin. On y retrouvera notamment le Centre mère-enfant, la pédiatrie et la néonatalogie.

Verdure

Ces trois immeubles seront reliés par des passerelles, créant ainsi des cours intérieures dont certaines seront accessibles. Une dizaine d’entre elles sont prévues afin de permettre aux patients de se situer sur le site et d’avoir de la lumière naturelle. Elles sont également pensées pour le personnel.

«Les quarts de travail sont longs, donc c’est important pour eux de voir à l’extérieur à plusieurs endroits dans l’hôpital», indique le directeur du projet pour le CISSSMO, Vincent Veilleux.

Des toits verts sont aussi prévus sur les pavillons A et C afin de proposer une vue intéressante à partir du pavillon B. «Ils ne sont pas accessibles, mais on les met en place pour être écologique et pour la vue», continue-t-il.

Le bloc opératoire sera constitué de 11 salles. Quelque 41 civières seront disponibles à l’urgence. Il s’agit du premier projet hospitalier depuis plus de 30 ans à comporter un ajout net de lits.

Prochaines étapes

La maquette se veut un premier concept de visualisation du projet. L’essentiel des éléments présents sont final tel que le nombre de pavillons ainsi que leur composition. D’autres aspects pourront être bonifiés ou changés par l’entrepreneur choisi.

Le processus de sélection a lieu en deux étapes dont la première, l’appel de qualification, est déjà en cours. Parmi ceux jugés qualifiés, une proposition sera choisie.

«L’entrepreneur va recevoir le devis de performance, explique M. Veilleux. Certains éléments sont exigés et d’autres sont prescriptifs, donc il y a de la place pour la bonification par l’équipe de conception qui va finaliser le tout.»

D’ici là, des travaux préparatoires seront entamés dans les prochains mois, notamment afin de démolir et décontaminer le sol de la station-service présente sur le terrain. L’excavation devrait également commencer cette année.

La Ville de Vaudreuil-Dorion effectuera aussi des travaux afin de préparer les infrastructures municipales pour l’arrivée de l’hôpital.

L’échéancier du projet demeure le même, malgré la pandémie. Le devis de performances sera finalisé sous peu et l’appel de qualification se terminera en février.

L’entrepreneur choisi devrait être connu au début de l’année prochaine. Les travaux de construction pourront alors aller de l’avant en vue d’une ouverture en 2026.

Articles récents du même sujet