Vaudreuil-Soulanges

Du renouveau à la mairie de Pincourt

Le nouveau maire de Pincourt, Claude Comeau
Claude Comeau Photo: Gracieuseté

L’ancien conseiller municipal Claude Comeau devient maire de Pincourt en devançant le candidat sortant Yvan Cardinal, qui occupait son poste depuis 2009.

Après avoir été conseillé municipal entre 2002 et 2009 et s’être présenté pour ce poste en 2009 et 2013, il en était à sa première campagne pour le poste de maire.

«On a travaillé très dur lors de notre campagne avec mon équipe, notamment sur les médias sociaux, dit-il. Les résultats montrent que la population a fait un choix clair et j’ai bien hâte de me mettre au travail pour eux.»

Pendant ses premières semaines en poste, le nouveau maire compte se donner du temps pour bien prendre connaissance des dossiers du conseil et des conseillers municipaux.

Il compte ensuite, au cours des quatre prochaines années, faire avancer le démantèlement de l’ancien aréna sur l’île Perrot, stimuler le centre commercial Faubourg de l’Île et améliorer la sécurité routière dans la municipalité.

Le maire sortant Yvan Cardinal a concédé la victoire à M. Comeau via sa page Facebook en soirée, dimanche. «J’ai apprécié mon passage et je suis également fier des réalisations accomplies en collaboration avec les partenaires, peut-on lire. Je souhaite au nouveau maire de Pincourt, M. Claude Comeau, de poursuivre le développement de la ville.»

Conseillers municipaux

Les candidats comme conseillers municipaux Hugo Gendreau et René Lecavalier ont également été élus lors de la soirée électorale dans les districts 1 et 6.

Les conseillères sortantes Denise Bergeron, Diane Boyer et Claudine Girouard-Morelle ont quant à elles été réélues sans opposition dans les districts 2, 4 et 5. C’est également le cas du conseiller sortant Sam Lerfino dans le district 3.

La première séance publique du nouveau conseil municipal aura lieu le 16 novembre.

Au moment d’écrire ces lignes, seul les résultats provisoires communiqués par la Ville de Pincourt étaient disponibles. Les statistiques du taux de participation ainsi que le nombre de vote pour chaque candidat n’étaient toujours pas indiqués sur le site internet d’Élections Québec

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet