Verdun

Rassembler les Verdunois à vélo

Rassembler les Verdunois à vélo
Photo: IDS/Verdun Hebdo - Archives

Le Comité de mobilité active de Verdun remontre qu’il est possible de faire du vélo durant les quatre saisons, tout en prenant plaisir. Les cyclistes, de tous niveaux et tous âges, sont invités à parcourir trois kilomètres lors du Tour cycliste hivernal.

«L’évolution est que l’arrondissement prenne davantage le projet sous son aile, souligne le fondateur de l’événement, Jean-François Caron. Par exemple, il l’a inscrit au programme Verdun actif, ce qui fait une belle promotion de l’événement et permet de ratisser un public un peu plus large.»

C’est ainsi que la date du Tour cycliste hivernal a été avancée, pour faire partie des activités de la semaine de relâche. M. Caron espère augmenter le nombre de participants, en passant de 45 à 75, éventuellement.

La formule reste quant à elle inchangée. Les cyclistes se retrouveront dans le parc du Souvenir et pédaleront jusqu’au croisement des rues de Verdun et Galt. Ils se dirigeront ensuite vers le sud pour rejoindre la piste cyclable des berges, puis ils remonteront le boulevard Desmarchais pour arriver jusqu’à la rue Wellington. Ils atteindront ainsi le point d’arrivée, à l’église Notre-Dame-des-Septs-Douleurs, en face du métro De L’Église.

Le départ du Tour cycliste hivernal sera donné le 3 mars à 11h au parc du Souvenir, devant la mairie d’arrondissement (4555, rue de Verdun). L’événement aura lieu beau temps, mauvais temps.

Comité
Depuis l’an dernier, quelques aménagements cyclables ont vu le jour, dont les sas verts aux intersections (des zones réservées aux vélos devant la ligne d’arrêt des voitures), sur la rue de l’Église. Par contre, l’aménagement sur la rue Galt a tardé et a donc été reporté. Des actions concrètes sont attendues du côté de la rue de Verdun, qui a été ciblée comme étant un axe cycliste majeur de l’arrondissement.

«L’arrondissement veut créer un comité vélo. Nous ne serions pas les seuls interlocuteurs puisque nous faisons déjà du vélo par tous les temps. L’idée serait d’avoir un public diversifié, par exemple en allant chercher le point de vue de personnes qui voudraient en faire, mais qui auraient peur pour le moment, donc développer des solutions», explique M. Caron

S’il trouve les hivers moins rigoureux que par le passé, il évoque des déplacements peu sécuritaires, avec la présence de glace sur les pistes, entre autres.

Pour plus d’infos.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Jody Aveline

    Je fais du vélo toute l’année. J’ai participé à l’événement l’année dernière. Je serai la. viens me dire bonjour. Service de collecte cans4cash 🙂