La fille au parapluie par une journée de canicule

Je suis arrivé à la station Peel. Je t’ai vu avec ta robe noire, tes cheveux noués. Tu donnes l’impression par ta tenue et tes gestes mesurés d’être une guerrière. Dans le fond de tes yeux, le fond de ton âme nous pouvons voir que tu es une folle.

Dans le système chaotique de ma vie, ta présence me semble cohérente. Dans le bigbang de notre union, tu as soupiré mon nom et emprisonné ma main.
Tu apaises ma soif de ne plus exister que dans tes yeux je vois bien plus que de l’amour. Tu ne peux rien me promettre, tu es mariée ? Dis moi il te fait sourire ?, il te fait sentir importante ?

Martin,