Demain cruel

Dans le système chaotique de ma vie, ta présence me semble cohérente. Une accalmie dans la tempête de ma vie. Dans le bigbang de notre union, tu as soupiré mon nom et emprisonné ma main. Mon coeur en symbiose au tien.
Tu apaises ma soif de ne plus exister que dans tes yeux je vois bien plus que de l’amour.
Notre vie nous en connaissons déjà les contours.
Bâtissons maintenant notre petite histoire.

Martin,