Cette jalousie gratuite…

Est bien souvent le triste partage de ceux qui n’ont rien dont on puisse être jaloux, incapable de tout mérite, met l’envie de ne plus souffrir dans les autres, et aussi aveugle qu’injuste dans ses jugements, plutôt de le reconnaître, elle leurs atribue ses heureux succès, elle en donnera tout l’honneur aux causes les plus pitoyables et les plus ridicules
C’est l’envie qui permet au serpent de cracher son venin le plus secret et vomir la peste de sa méchanceté pour le faire partager, dans sa bouche glacée, des liens de la peur de sa langue embarrassée, dérobe un juste hommage aux exploits glorieux !
Serpent, sorti de sa caverne impure,rempait sur sa superbe joie, félicitait son oeuvre et contemplait sa proie, sa sainte ivresse chantait, sa tardive déesse qui frappait le méchant sur son trône endormi, tout digne de son sort…
Oh ! Quel noble dédain fit sourire sa bouche, elle semblait avancer sur le char d’hypnose
Rampait dans cette fange, la vertue t’applaudit ; de sa mâle louange, entends, belle héroïne, entends l’auguste voix…

Sois acteur de ta vie, pas spectateur de la mienne..., 20 octobre 2020