la brune descendue à villa maria

Le 16 septembre entre 13h et 14h nos yeux se sont croisées pour un bon bout de temps..cheveux coupés et lisses beaux yeux assise à côté de la porte. .je ne sais pas tu m’as impressionnée j’aurais voulu te rapprocher mais hélas tu es descendu à la station villa Marrilla..en sortant je t »ai fais un signe avec la main et souriante tu m’as répondu. .si tu lis ces mots j’ai hâte à te rencontrer. .voyageur perdu par tes yeux.

Jacob le voyageur,