Les haïkus du métro

Voilà, c’est terminé. 68 petits poèmes. Chaque station a le sien. Je me suis bien amusé à flirter avec chacune d’entre elles. Joyeux cinquantième anniversaire à notre ami bleu.

Kuko,