Pour le gars aux yeux bleus

On se croise pratiquement à tout les jours devant le métro Laurier. Tu as généralement un chignon. J’ai toujours eu un petit faible pour les gars avec beaucoup de cheveux… Tu ne fais pas tant attention à moi, je crois même que tu n’as jamais remarqué ma présence jusqu’à hier. J’ai entendu tes amis parler et je crois que tu t’apelles Thomas. Hier on a eu la chance de discuter car tu avais échapper un document sur une critique théâtrale par terre, mais j’ai oublié de te demander tes coordonnées. Maintenant que tu connais mon existence,
j’ai pensé que peut-être qu’on pourrait aller dîner ensemble. J’espère te recroiser, tu es le seul morceau de soleil de mes journées. Peu importe, si ta personnalité est aussi rayonnante que tes yeux… J’espère que tu me répondras!

Une fille près de Laurier,