Monde

Un scandale ébranle le concours Miss America

ATLANTIC CITY, N.J. — Trois membres de la haute direction du concours Miss America, accusés d’avoir écrit une série de courriels ridiculisant certaines lauréates au sujet de leur apparence, de leur intelligence et même de leur vie sexuelle, ont rendu samedi leur démission.

Le président sortant, Josh Randle, a présenté des excuses auprès de celle dont il s’était moqué. Il a expliqué que son commentaire personnel sur l’apparence physique et le poids de la gagnante de 2013 Mallory Hagan avait été rédigé avant d’être engagé par l’organisation du concours en 2015. Toutefois, il a reconnu qu’il avait commis un impair.

M. Randle affirme que sa démission était volontaire et n’avait pas été exigée par le conseil d’administration de Miss America dont le siège social est établi à Atlantic City, au New Jersey.

Mme Hagan a publié un message sur sa page Facebook, demandant à quiconque avait été prévenue contre elle de se manifester.

Le chef de la direction de l’organisation, Sam Haskell, et la présidente du conseil d’administration Lynn Weidner, ont aussi annoncé leur démission. La démission de M. Haskell prend effet immédiatement. M. Randle et Mme Weidner continueront à travailler au sein de l’organisation pendant quelques semaines pour donner un coup de main pendant la transition. Dan Meyers assumera l’intérim à la présidence du conseil d’administration.