Monde

Le programme des «Dreamers» «probablement mort»

FILE - In this Dec. 6, 2017, file photo, demonstrators hold up balloons during an immigration rally in support of the Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA), and Temporary Protected Status (TPS), programs, near the U.S. Capitol in Washington. Casting a cloud over already tenuous negotiations, President Donald Trump said Sunday, Jan. 14, 2018, that DACA, a program that protects immigrants who were brought to the U.S. as children and live here illegally, is “probably dead” and blamed Democrats, days before some government functions would start shutting down unless a deal is reached. (AP Photo/Jose Luis Magana, File) Photo: AP
Rédaction - The Associated Press

PALM BEACH, Fla. — Le président américain Donald Trump affirme que le programme des «Dreamers», qui protège de la déportation des immigrants arrivés aux États-Unis de façon irrégulière alors qu’ils étaient enfants, est «probablement mort».

M. Trump a écrit, dimanche, sur Twitter, que les «démocrates n’en voulaient pas vraiment».

Le président a affirmé l’an dernier qu’il éliminerait le programme né sous la gouverne de Barack Obama à moins que le Congrès n’en arrive à lui soumettre une pièce législative sur la question d’ici le mois de mars.

M. Trump a rejeté la semaine dernière une entente sur l’immigration élaborée par un groupe bipartisan de sénateurs.

L’entente incluait une feuille de route vers la citoyenneté pour les «Dreamers» et 1,6G$ pour la sécurité aux frontières, incluant le mur promis par M. Trump à la frontière avec le Mexique.

M. Trump a écrit, dimanche, sur Twitter, que le programme était «probablement mort puisque les démocrates n’en veulent pas vraiment», et qu’ils «veulent simplement parler et soutirer de l’argent dont a désespérément besoin notre armée».

Articles récents du même sujet