Monde

La police israélienne cible un proche de Nétanyahou

Rédaction - The Associated Press

JÉRUSALEM — L’étau de la police israélienne continue à se resserrer lentement autour de Benyamin Nétanyahou.

Les forces de l’ordre soupçonnent maintenant un lieutenant du premier ministre d’avoir offert une promotion alléchante à une juge, si elle acceptait en retour de fermer un dossier de corruption impliquant la femme de M. Nétanyahou.

Il s’agit du plus récent scandale à éclabousser la garde rapprochée du premier ministre. M. Nétanyahou est déjà soupçonné de corruption dans deux autres affaires, mais n’a pas été accusé formellement.

L’ancien porte-parole de la famille Nétanyahou, Nir Hefetz, aurait laissé entendre à la juge Hila Gerstel qu’elle pourrait être nommée procureure générale du pays si elle fermait un dossier impliquant les dépenses personnelles excessives de Sara Nétanyahou. L’offre ne s’est jamais concrétisée.

La police avait précédemment précisé que M. Hefetz était l’un des deux proches de M. Nétanyahou arrêtés pour leur rôle présumé dans une autre affaire de corruption. L’autre suspect est Shlomo Filber, un ancien responsable des communications du premier ministre.

Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir défendu des règles qui auraient eu une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars pour la firme israélienne de télécommunications Bezeq qui, en échange, aurait offert une couverture médiatique favorable au premier ministre.

L’actionnaire de contrôle de Bezeq, Shaul Elovitch, a été arrêté, en plus de sa femme, de son fils et d’autres dirigeants de l’entreprise.

Des journalistes du site de nouvelles Walla ont raconté avoir subi des pressions pour éviter de faire mal paraître M. Nétanyahou.

La police israélienne a annoncé il y a quelques jours qu’elle disposait de suffisamment de preuves pour déposer des accusations de corruption, de fraude et d’abus de confiance contre M. Nétanyahou dans deux autres affaires.

Note aux lecteurs: Version corrigée. La version précédente affirmait que M. Nétanyahou était accusé de corruption dans deux autres affaires, alors qu’il n’a pas été formellement accusé.

Articles récents du même sujet