Jour de la Terre

Le monde vire au vert

Le monde vire au vert
Photo: Getty Images

Dérèglement climatique, invasion du plastique, pollution des océans… La planète va mal, c’est un fait. Et si on parlait aussi des choses positives qui émergent en faveur de l’environnement? Petit tour du monde des nouvelles qui nous ont réjouis ces dernières semaines.

Manger moins de viande à New York
Le maire de New York vient d’annoncer qu’à partir de la prochaine rentrée, les écoles publiques de la ville serviront un repas végétarien tous les lundis. «Réduire un peu notre consommation de viande améliorera notre santé et diminuera nos émissions de gaz à effet de serre», a-t-il expliqué.

Trouver un second souffle en Allemagne
L’Allemagne a inauguré mardi le parc éolien d’Arkona, en mer Baltique, destiné à accélérer la transition énergétique du pays et de l’Europe. Ce projet, composé de 60 éoliennes, a une capacité de 385 méga watts, de quoi alimenter 400 000 ménages. «Pour limiter les conséquences du changement climatique, nous avons besoin d’un changement complet et fiable de notre système énergétique» a déclaré la chancelière allemande, Angela Merkel.


Tobias Schwarz/AFP

Sauver les abeilles en Bavière
Une pétition intitulée Sauver les abeilles, signée par 1,75 million de Bavarois a déclenché la rédaction d’une loi aux conséquences majeures pour l’environnement. Ce texte prévoit, entre autres, que 10 % des espaces verts soient transformés en prairies fleuries, rivières et ruisseaux afin de protéger les insectes des pesticides.

Bouder les pesticides au Vietnam
Le Vietnam a interdit, la semaine dernière, l’utilisation du glyphosate dans l’agriculture. Cet herbicide, actuellement le plus vendu dans le monde, est considéré comme cancérigène et est particulière nocif pour l’environnement.

Chasser le plastique en Égypte
Le gouvernorat de la mer Rouge, région touristique de l’Égypte, a décidé d’interdire l’utilisation de plastique à usage unique à partir du 1er juin prochain. «Nous voulons limiter ce phénomène pour préserver notre environnement maritime», a expliqué le gouverneur, Ahmed Abdallah, insistant sur «la grande nocivité du plastique». Selon l’ONU, plus de 8 millions de tonnes de plastique sont rejetées dans les océans chaque année.

Protéger le patrimoine vert
Le réseau des géoparcs remarquables de l’UNESCO s’est agrandi hier avec l’intégration de huit nouveaux sites. Ces derniers sont les parcs de Kütralkura au Chili, Imbabura en Équateur et Colca y Volcanes de Andagua au Pérou, l’archipel de Vis en Croatie, les montagnes d’O Courel en Espagne et de Trollfjell, en Norvège, ainsi que deux parcs situés en Chine. Leur ajout porte à 147 le nombre de géoparcs protégés par l’UNESCO dans 41 pays.

Réglementer la (sur)pêche
Le Parlement européen a confirmé mardi l’interdiction de la pêche électrique dans toute l’Union européenne à partir de la mi-2021. «C’est la fin de cette pratique désastreuse pour l’environnement et l’écosystème marin», s’est félicité l’eurodéputé français Alain Cadec, président de la commission de la pêche du Parlement européen.

Désobéir!
Cette semaine, le réseau britannique Extinction Rebellion appelle à des manifestations écologiques dans le monde. Des rassemblements sont déjà organisés à Londres, Paris, Bruxelles, Berlin, Vienne, Melbourne et Washington. Depuis octobre dernier, les mouvements de désobéissance civile pour le climat et la défense de la nature se multiplient en Occident. Des étudiants descendent notamment dans la rue chaque vendredi à l’appel de la militante suédoise Greta Thunberg.