Au boulot!
03:30 28 janvier 2020

Ce qu’un vrai conférencier n’est pas…

Ce qu’un vrai conférencier n’est pas…

Il arrive que des clients tentent d’engager un conférencier afin de communiquer aux employés un message qu’ils ne souhaitent pas livrer eux-mêmes.

C’est souvent profitable, mais il y a des limites à ce qu’un conférencier peut faire.

Un conférencier n’est pas un relationniste. Il a du contenu à communiquer et, dans les événements, c’est aux hôtes qu’il revient de faire passer leur message en se connectant à son contenu par la suite. Le conférencier ne doit pas passer pour un mercenaire téléguidé, sinon il perdra toute sa crédibilité.

Un conférencier n’est pas un consultant. Si on souhaite qu’il porte un regard objectif sur la situation d’une organisation et qu’il présente ses constats, on lui offrira tout d’abord un contrat de consultation afin qu’il évalue ce qui se passe dans l’organisation et qu’il se fasse une opinion sur la réalité organisationnelle. Il ne peut simplement envoyer des notes qu’on lui suggère de transmettre parce que ça correspond aux nouvelles attentes de la direction.

Les dirigeants d’entreprise engagent parfois des conférenciers à titre d’intermédiaires pour mieux faire passer un message à leurs employés.

Le conférencier: ce qu’il est…

Un conférencier sert à éveiller les consciences afin que les gens soient plus réceptifs aux messages de la direction pour la suite de l’événement. Il n’est pas un simple perroquet. Sinon, un porte-parole pourrait faire le travail, ou un finissant en communication, à la rigueur. Et ça serait plus économique.

Un conférencier, c’est une personne qui a réfléchi à un sujet, qui a été en contact avec nombre d’organisations et qui en a tiré des enseignements pouvant aider les gens à aller de l’avant. C’est également une personne qui a conçu du matériel pouvant être présenté avec plaisir (les gens apprennent mieux dans le plaisir) tout en provoquant la réflexion des participants. C’est ça, sa fonction.

Il sert de bougie d’allumage à votre événement. Ne vous attendez pas à ce qu’il revête les atours d’un spécialiste pour faire simplement passer aux gens le message que vous n’arrivez pas à leur transmettre par l’intermédiaire de vos mémos. Ce n’est pas sa fonction. C’est idéalement un spécialiste, mais il ne maîtrise pas votre réalité organisationnelle et il ignore souvent tout des conflits en cours.

C’est à vous de l’éclairer sans pour autant lui dire quoi présenter. Il ne souhaite pas jouer les mercenaires. Il n’échange pas un cachet contre un travail de persuasion, contre une job de bras. S’il est un vrai professionnel, il souhaitera faire une différence dans votre organisation et l’aider à se positionner vers un meilleur avenir.

Le vrai conférencier est là pour vous aider à donner un nouvel élan à votre équipe et à lui permettre d’aller plus loin en offrant du savoir et des anecdotes qui favoriseront la réflexion.