Maison du développement durable

Le précieux temps… des fêtes

Le précieux temps… des fêtes
Photo by: Getty Images/iStockphotoCustomer paying with credit card machine payment at car service

Ah, la frénésie des Fêtes…

Quand on court comme des fous pour espérer trouver une petite attention qui exprimera vraiment l’affection qu’on a pour les gens qu’on aime. On se casse la tête et, parfois, on finit par se rabattre sur la cravate, les chocolats ou la fameuse carte-cadeau. La carte qui encourage à consommer.

Quand vient enfin le moment de déballer la montagne de cadeaux et que déballer est mieux que ce qu’il y a dedans, que la boîte devient le jeu, et que le jeu s’empile avec les autres.

On multiplie les débits et additionne les montants. Les cadeaux pour l’un, l’autre, et elle aussi. Toujours plus beaux, plus gros. Au Canada, on est des champions de la dépense.

Selon un sondage de la Banque CIBC réalisé en 2017, les Canadiens dépensent en moyenne 650$ en cadeaux de Noël. L’Association des banquiers estime que 40% des Canadiens ne remboursent pas leur carte de crédit à temps pour éviter de cumuler les intérêts. Pire encore: les Canadiens ont en moyenne un solde impayé de 4085$ sur leur carte de crédit, selon TransUnion.

Une somme qui prendrait 43 ans à être remboursée et qui coûterait 11 000$ en intérêts si on ne payait que le minimum exigé par mois, selon les calculs de Vincent Maisonneuve, journaliste à Radio-Canada. De quoi refroidir nos ardeurs de consommateurs.

Au Québec, notre taux d’endettement moyen représente 169,1% de nos revenus (Statistique Canada, 2018). En clair, cela signifie qu’on «vit au-dessus de nos moyens» en empruntant plus de la moitié de ce qu’on gagne.

En plus de nous endetter, cette frénésie nous stresse. Un sondage mené en octobre 2017 par la firme Léger a révélé que 49% des Québécois âgés de 18 à 24 ans et 36% des Québécois de tous âges se disent stressés au cours de la période des Fêtes. Pourquoi? En raison des dépenses élevées et de la crainte de ne pas réussir à trouver le cadeau parfait.

On dit que le temps, c’est de l’argent. Eh bien, l’inverse est aussi vrai: l’argent, c’est du temps. Chaque dollar emprunté à crédit devra être remboursé, avec intérêts. Il faudra travailler davantage pour ramener notre solde à zéro. Pour garder le contrôle de vos finances personnelles et bien se renseigner sur le crédit, n’hésitez pas à consulter l’organisme Option consommateurs, membre de la Maison du développement durable (MDD).

Et on est tous d’accord: le temps, c’est précieux. C’est avec du temps qu’on aime, qu’on joue, qu’on prend soin, qu’on crée du bonheur.

L’idée n’est pas nouvelle, mais pourquoi ne pas la réaliser dès cette année! Offrons-nous une sortie culturelle ou sportive plutôt qu’un objet: ski, chalet, soirée au théâtre, spectacle de danse ou de musique, brasserie locale… sortez des sentiers battus, utilisez votre imagination!

Vous voulez des idées pour simplifier votre temps des Fêtes? Consultez le site d’Équiterre qui vous propose 12 idées écolos pour y arriver. Une autre bonne suggestion: prenez donc le temps de venir nous visiter.

On ne s’ennuie jamais à la Maison: surveillez la programmation à lamdd.org.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *