Mobilité
19:45 26 juillet 2015 | mise à jour le: 26 juillet 2015 à 20:10 Temps de lecture: 2 minutes

Des pirates prennent le contrôle d’un Jeep Cherokee

Des pirates prennent le contrôle d’un Jeep Cherokee
Photo: collaboration spéciale

Logo du guide de l'autoEn 2013, un duo d’informaticiens présentait un projet sur lequel il travaillait : en utilisant un ordinateur et un cellulaire connectés au réseau 3G, ils parvenaient à contrôler différentes parties d’un Ford Escape et d’une Toyota Prius. À l’époque, les manufacturiers de ces automobiles avaient rassuré la population en précisant que les pirates avaient dû accéder physiquement aux véhicules avant de pouvoir les manipuler.

Récemment cependant, le site Wired a publié un article assez inquiétant rapportant que Charlie Miller et Chris Valasek sont capables d’accéder aux commandes d’un Jeep Cherokee via sa connexion 3G. Ensuite, en passant par le système d’infodivertissement Uconnect, ils peuvent changer les réglages de la climatisation ou de la radio, allumer les essuie-glaces ou même pire. L’auteur de l’article était sur l’autoroute au moment où le duo, qui se trouvait confortablement assis dans un sous-sol à 15 km de là, a mis la transmission au neutre. Ces gars sont également capables de désactiver les freins ou de tourner le volant du véhicule. Il est aussi très facile de déterminer l’endroit exact où se trouve le véhicule.

Heureusement, il ne faut pas craindre l’avènement des hackers de voiture; M. Miller et M. Valasek ont transmis les résultats de leurs recherches à Chrysler, qui s’est empressé d’offrir une mise à jour empêchant à quiconque d’accéder aux systèmes du Jeep Cherokee. Il faut installer celle-ci via une clé USB qu’on peut trouver chez son concessionnaire.

Le duo de pirates espère que, même si le Jeep Cherokee est maintenant protégé, les autres constructeurs automobiles seront sensibles à cette expérience et amélioreront la sécurité de leurs dispositifs d’accès internet.

Articles similaires