Écrans

Les jeux vidéo: c’est bon pour le moral, c’est bon bon…

Photo: Getty

Les jeux vidéo sont souvent au banc des accusés quand vient le temps d’expliquer le manque d’empathie et le comportement violents de certains jeunes. Je suis moi-même un joueur depuis l’enfance et, bien que je rage parfois quand je me fais couper sur l’autoroute ou quand quelqu’un parle au cinéma, je me qualifierais de gars plutôt détendu. Le genre de gars qui évite les conflits, un bon vivant.

Mais qu’en est-il vraiment?

Eh bien, des chercheurs de la revue Pediatrics ont décortiqué les habitudes de jeu des jeunes pour en arriver à la conclusion que les jeux vidéo, c’est bon pour le moral… mais avec modération. Le temps recommandé pour bénéficier des effets positifs des jeux vidéo est de une heure par jour. Pas plus.

L’équipe d’Oxford a fait cette découverte en étudiant les habitudes de jeu de 5000 jeunes âgés de 10 à 15 ans, dont 75% se divertissent avec des jeux vidéo. En leur demandant de témoigner de leur niveau de bien-être, on a observé que les enfants qui jouent une heure par jour semblent plus à l’aise dans leur vie que ceux qui ne jouent pas.

Donc, une heure d’interaction avec l’univers d’un jeu vidéo aurait des effets bénéfiques sur l’humeur des jeunes.

Mais la modération a bien meilleur goût. Les enfants qui jouent plus de trois heures par jour à des jeux vidéo affirment «être moins satisfaits de leur vie».

Et entre trop jouer et pas jouer il y une zone grise, car l’étude révèle que jouer de une à trois heures par jour n’a pas d’impact, bénéfique ou négatif, mesurable.

Alors, une heure par jour? On va essayer!

Articles récents du même sujet