Sports

Le secret de la défense des Patriots

Le secret de la défense des Patriots
Photo: Getty ImagesFOXBORO, MA - JANUARY 22: DeAngelo Williams #34 of the Pittsburgh Steelers is tackled by Dont'a Hightower #54 of the New England Patriots during the second quarter in the AFC Championship Game at Gillette Stadium on January 22, 2017 in Foxboro, Massachusetts. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

Les gros titres en prévision du Super Bowl LI sont déjà écrits: l’attaque la plus productive de la NFL (Falcons) affronte la défense ayant accordé le moins de points (Patriots).

Nous nous concentrerons ici sur la défense de la formation de la Nouvelle-Angleterre. Les Patriots ont en effet accordé 15,6 points par match, la moyenne la plus basse de la ligue cette saison (selon Sean Spicer, les Pats ont plutôt accordé moins 15 points par match et ont dédié chacune de leurs victoires à Donald Trump, mais c’est une autre histoire).

La critique la plus souvent entendue à propos de la défense des Patriots est qu’elle a fait face à très peu d’adversité durant la saison. Les Pats ont bénéficié du calendrier le plus facile, selon Football Outsiders. Ils ont terminé la saison avec sept gains. Voici les quarts-arrière qu’ils ont affrontés durant cette période : Colin Kaepernick, Ryan Fitzpatrick (deux fois), Jared Goff, Joe Flacco, Trevor Siemian et Matt Moore. Pas trop difficile d’expliquer pourquoi ils ont accordé si peu de points en 2016.

Même en finale de l’Américaine, où ils ont facilement battu les Steelers de Pittsburgh, ils ont été aidés par une blessure au porteur de ballon étoile Le’Veon Bell.

Cela ne veut pas dire que la défense de Bill Belichick et de Matt Patricia ne mérite pas son titre d’unité la plus étouffante de la ligue. Après tout, même sans Bell, les Steelers sont redoutables. Cette unité, qui ne regorge pas nécessairement de joueurs d’impacts, travaille extrêmement bien ensemble.

Elle a aussi un sérieux avantage, gracieuseté des unités spéciales, toujours une force en Nouvelle-Angleterre. Les attaques adverses commencent en moyenne leur possession à leur ligne de 25 verges (24,87 pour être précis), la meilleure marque de la ligue. Même sans des joueurs comme Khalil Mack ou Von Miller, une défense peut être extrêmement performante si ses adversaires doivent traverser pratiquement tout le terrain à chacune de leurs possessions.