Sports

Jan Ullrich est arrêté pour une présumée agression

Jan Ullrich est arrêté pour une présumée agression
Photo: APFILE - In this July 20, 2004 file photo T-Mobile team leader Jan Ullrich of Germany pedals during his attack in the ascent of the Echarasson pass during the 15th stage of the Tour de France cycling race between Valreas, southern France, and Villard-de-Lans, French Alps. On Friday, Aug. 10, 2018 Ullrich has been arrested and is in police custody for allegedly attacking an escort in a Frankfurt hotel. (AP Photo/Peter Delong, file)

BERLIN — L’ancien champion du Tour de France, Jan Ullrich, a été arrêté et placé en garde à vue à la suite de l’agression prétendue d’une escorte dans un hôtel de Francfort.

La porte-parole de la police, Carina Lerch, a déclaré que le cycliste allemand à la retraite a été arrêté à l’hôtel à la suite d’un appel fait à la police. Elle a précisé qu’Ullrich était sous l’influence de la drogue et de l’alcool et pourrait être accusé de «voies de fait ou de tentative de meurtre».

«Il semble que M. Ullrich et une escorte aient eu une dispute et qu’il l’a agressée, a déclaré Lerch. Elle a alerté le personnel de l’hôtel et ils ont appelé la police. M. Ullrich est toujours en détention.»

Un communiqué de la police a révélé que la femme a dû recevoir des soins médicaux. Lerch a déclaré qu’aucun autre détail ne pouvait être fourni sur son état compte tenu de l’enquête policière.

L’agence de presse dpa a signalé que la semaine précédente, Ullrich, âgé de 44 ans, avait été arrêté à Majorque, où il vit, après un incident survenu chez l’acteur Til Schweiger, son voisin.

Lundi, Ullrich avait dévoilé ses problèmes personnels au tabloïd allemand Bild.

«Ma séparation avec Sara et l’éloignement de mes enfants, que je n’ai pas vus depuis Pâques et avec lesquels j’ai à peine parlé, m’ont beaucoup affecté. J’ai fait des choses que je regrette beaucoup», a déclaré Ullrich à ce quotidien à grand tirage.

Ullrich, le seul Allemand à remporter le Tour de France, a été poursuivi pour des allégations de dopage au cours de sa carrière et a admis au magazine allemand Focus en 2013 qu’il avait eu recours au dopage sanguin auprès du médecin espagnol Eufemiano Fuentes.

«Presque tout le monde a pris des substances dopantes à cette époque. Je n’ai rien pris que les autres ne prenaient pas non plus», avait alors déclaré le champion du Tour 1997.

Ullrich a purgé une suspension de deux ans pour dopage en 2012, cinq ans après avoir pris sa retraite en 2007.