Sports

Rooney procure un gain de 2-1 au D.C. United

WASHINGTON — Wayne Rooney a inscrit deux buts en deuxième demie pour porter son total à neuf en 16 rencontres cette saison, et le D.C. United est venu de l’arrière pour battre le Fire de Chicago 2-1 dimanche.

Rooney a d’abord créé l’égalité à la 62e minute, lorsque sa légère déviation d’une passe transversale de Paul Arriola a contraint le gardien Stefan Cleveland à jongler avec le ballon, permettant à l’ex-capitaine de la sélection anglaise de tirer dans une cage béante. Ronney a ensuite converti un penalty à la 81e minute, à la suite d’une faute de Junior Moreno.

Le D.C. United (11-11-8) est à deux points de l’Impact de Montréal dans la course au sixième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l’Association Est, avec deux matchs de plus à négocier. Le D.C. United a maintenant marqué 55 buts cette saison, soit son plus haut total en MLS depuis 2007.

L’ex-joueur de l’Impact Raheem Edwards a ouvert la marque à la 51e minute pour le Fire (8-17-7).